A lire sur L’Avenir à Villejuif

Cet email ne s'affiche pas correctement ?
Voir cette Infolettre dans votre navigateur.


Janvier 2016 : la crise de l’Union citoyenne

Publié le : 31 janvier 2016

Nous sommes déjà le 31 janvier, et les élu-e-s de l’Avenir à Villejuif n’ont pas encore envoyé leurs voeux dans l’infolettre ! C’est que la vie municipale est bouleversée par une crise politique de grande ampleur...

Voici donc notre carte de voeux, pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore reçue.

La crise de l’Union citoyenne

La crise, donc, a éclaté à propos d’un conflit entre Natalie Gandais, première adjointe, et le maire, Franck le Bohellec. A l’origine, Natalie s’inquiète que l’attribution du marché de la Halle des sports pourrait être entachée d’irrégularités et en alerte le maire. Elle précise que si ses doutes se confirmaient, elle devrait en donner avis au Procureur de la République, au titre de l’article 40 du code de procédure pénale.

Le soir des voeux, nous regardons ailleurs...
Le 16 janvier, pour les voeux, nous regardons ailleurs... Car pour toute réponse, le maire lui réclame de se rétracter par écrit de ses soupçons, faute de quoi il lui retirerait ses délégations.

Du coup, le 18 janvier, elle se rend au commissariat, lequel qualifie de "chantage" les menaces du maire.

Puis, elle vote "contre" l’attribution du marché de la Halle des sports au candidat qu’elle pense "favorisé". Dans la foulée, tandis qu’elle avise le procureur, le maire lui retire ses délégations par arrêté du 20 janvier.

Depuis lors, le maire et les trois présidents des groupes UDI (monsieur Obadia), Nouvelle dynamique (monsieur Bounegta) et VillejuifNOTREville (monsieur Nunes), travaillent à éliminer définitivement Natalie Gandais de l’exécutif municipal en proposant sa "destitution" du mandat de 1ere adjointe pour le Conseil municipal du 12 février.

En réalité, la crise couvait depuis plus longtemps. Dès le mois de décembre, ces 3 présidents de groupe s’étaient entendus pour éliminer toute représentation de l’Avenir à Villejuif au "T12", la nouvelle structure de la Métropole du Grand Paris, qui remplace le Val de Bièvre.

Jeudi dernier, les adhérents des Ateliers de l’Avenir se sont réunis en urgence pour examiner la situation. Élu-e-s et adhérent-e-s font bloc autour de Natalie.

D’autres nouvelles bientôt, mais déjà, préparez-vous à venir nous soutenir au conseil du 12 février !

Des projets, encore des projets !

Cette Union citoyenne est décidément un rude combat... Pourtant, jusqu’au dernier moment, nous nous battrons pour les projets des Villejuifois. Il s’agit ces-jours-ci du soutien à l’épicerie solidaire, d’un projet de colocation étudiante solidaire dans un immeuble à énergie passive, de la deuxième saison des jardins partagés avec Pollinis, de trouver des locaux pour les artistes...