A lire sur L’Avenir à Villejuif


La 4e Feuille de mars

Publié le : 17 mars 2014

N’hésitez pas à faire circuler cette lettre auprès de tous vos amis et parents villejuifois !

Cette fois, c’est vraiment la dernière ligne droite : plus que 5 jours pour convaincre les Villejuifois que cette fois, on peut changer : votons ! C’est le thème du notre dernier tract, avec les portraits de tous les colistiers : 45 femmes et hommes actifs, compétents, créatifs, présents dans tous les quartiers.

On lance des appels contre l’abstention, mais bien des Villejuifois, résidents étrangers, qui travaillent et paient leurs impôts, ne pourront pas voter à ces élections municipales : encore une promesse non tenue par le Président de la république…

Urbanisme


Le changement est vraiment urgent, et même vital pour les habitants du quartier Aragon. En effet, il y a quelques jours, la mauvaise nouvelle est tombée : la ZAC a été déclarée d’utilité publique, les expropriations peuvent commencer… Le combat continue dans les urnes dimanche prochain, et dans les boites aux lettres cette semaine avec un nouveau tract.

Des habitants du 81 avenue de Paris, eux aussi, s’inquiètent de leur avenir : ils sont en zone de préemption, et pas moyens d’avoir la moindre information de la ville...

Pollution

Les Villejuifois ont certainement été les derniers prévenus du pic de pollution en Ile-de-France, en découvrant le métro et le tram gratuit, car aucune information n’a été donnée sur les panneaux lumineux municipaux. Pas très étonnant de la part d’une municipalité qui prétend construire des logements sur le parc des Hautes Bruyères, en bordure d’autoroute. Là aussi, pour la santé des habitants, il est temps de changer !

Le personnel municipal

Souvent, au cours de la campagne, on nous a posé la question : Si vous gagnez, comment allez vous faire avec le personnel municipal « à la botte » du PC ?

A la botte ? Pas tant que ça. Bien des employés municipaux sont - eux aussi - lassés des pratiques managériales des élus et de certains cadres. Nous leur avons écrit nos engagements, pour qu’avec eux, les Villejuifois puissent à l’avenir bénéficier d’un meilleur service public.

Tranquillité publique

Pas un jour ne passe sans qu’on recoive des plaintes. Voici cette semaine un échange avec Madame M, une habitante des Marronniers. Occasion pour nous de préciser notre conception d’une police municipale (des "ilotiers", dans le rapport Mechmache)) et d’expliquer, sur un cas concret , leur articulation avec le travail des médiateurs, éducateurs de rue, etc.

Collage

Nous collons une dernière affichette sur les panneaux électoraux. Mais à l’école George Sand pas facile de nous trouver... La mairie, qui aime les farces, a réussi à disposer les panneaux de sorte qu’on ne nous voie pas...

Tandis que madame Cordillot, pas moyen de la manquer, elle a toujours la meilleure place ! Encore une entorse à l’égalité de traitement des candidats.

Ce soir, Mardi 18 mars, dernière réunion publique

Elle aura lieu salle Cardin, place du Moutier, à 20h30.

C’est toujours intéressant, de rencontrer les habitants dans ces réunions. La semaine dernière, à Pasteur, on a beaucoup parlé Economie sociale et solidaire, avec l’habitant d’une cité qui avait réussi à endiguer les incivilités dans sa résidence en occupant les jeunes à réparer des vélos dans un box de parking ! Et samedi, ces sont des Maliens organisés en association qui nous expliquaient que la mairie leur refusait depuis des mois une salle pour organiser l’aide au devoirs dans leur cité.

Pour permettre le développement de ces initiatives, pour protéger les habitants des Zac, pour l’égalité des citoyens, pour retrouver la tranquillité publique, votez Natalie Gandais !