L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Air empoisonné : un espoir dans le Grand Paris ?

Imprimez !
11 novembre 2018
Alain Lipietz

Air empoisonné : un espoir dans le Grand Paris ?

La Métropole du Grand Paris doit décider ce lundi 12 novembre d’interdire la circulation des véhicules de classe Crit’Air 5 à l’intérieur de l’autoroute périphérique A86, le 1er juillet 2019. Villejuif est donc concerné.

Il s’agit des voitures au diesel produites avant le 31 décembre 2000 qui auront alors 19 ans ans et demi d’âge. Ces voitures de classe 5 son interdites dans Paris depuis l’an dernier. La décision, incluse dans le Plan Climat de la métropole avancé l’an dernier (PCEAM), doit être confirmée lundi 12 par la MGP. Puis par l’Etablissement public territorial Grand Paris Seine Bièvre auquel appartient Villejuif. Il restera ensuite aux maires de chaque commune de l’appliquer.

Voici la lettre que j’ai adressée au maire de Villejuif (conseiller régional, conseiller métropolitain, conseiller territorial, etc…) Je suis en effet vaguement inquiet : F. le Bohellec a placé le conseil municipal mardi 13 à la même heure que le conseil territorial, sans doute de façon à ce que ce débat ne soit pas abordé par les élus Villejuifois au niveau métropolitain.

***

Monsieur le maire,

Lors du dernier conseil municipal, un vœu adopté à la quasi-unanimité des voix dont la vôtre se prononçait pour prendre à bras le corps la lutte contre la pollution atmosphérique, avec ses effets sur le climat et la santé. Ce vœu précisait :
/Users/lalain/Desktop/MGP-ZFE_plaquette_MajNov2019_02.pdf
Demande au bureau municipal de mettre en œuvre sans attendre une réflexion et une action pour rejoindre le plus rapidement possible les engagements du réseau des villes « Zéro émission ».

De ce point de vue les évènements se précipitent. La Métropole du Grand Paris (MGP) doit adopter lundi prochain 12 novembre un plan de Zone à Faible Émission (ZFE) englobant tout l’intérieur de la A86. Nous comptons sur vous pour voter, dans la ligne du vœu adopté par Villejuif, le texte sur la table dans sa version rapide, présentée ainsi par le président de la MGP, M. Ollier :

PDF - 195.5 ko

En voici le matériel pédagogique :

PDF - 299.3 ko

Pourquoi faire vite ? D’abord c’est la France qui est considérablement en retard. Elle est condamnée à une lourde amende européenne pour la très mauvaise qualité de son air urbain. Résultat : 5000 à 6500 morts prématurées par an sur le périmètre de la MGP à cause de la pollution (700 pour notre EPT, le Grand Orly Seine Bièvre), des centaines de milliers de personnes souffrant de maladies respiratoires dont de très nombreux enfants.

Ces morts et ces enfants malades se concentrent bien entendu à proximité des grands axes autoroutiers, donc pour le GOSB : Gentilly, Arcueil, Cachan, le KB, Ivry, et bien sûr Villejuif.

Il est clair que dans l’agglomération parisienne et en particulier à Villejuif, déjà bien desservie par les transports en commun, la hausse du prix du diesel n’aura qu’un effet négligeable : la moitié des trajets de 1 km se font malheureusement en voiture !

C’est donc par la politique de normes, c’est à dire pour les voitures individuelles : Crit’Air et, géographiquement, la ZFE, que tout va se jouer, la DATE de la mise en œuvre étant décisive. Je rappelle que pour le seul GOSB on parle là de 700 morts anticipées par an, concentrés dans les villes précitées dont la nôtre : chiffre bien plus élevé que celui des victimes du terrorisme, ou même des violences familiales !

Je vous invite donc à voter dès lundi la proposition de la MGP et je regrette encore une fois que les élus Villejuifois ne puissent, du fait de votre choix de la date du conseil municipal, soutenir cette position mardi 13 au conseil territorial du GOSB.

Reste alors à en mesurer les problèmes que la ZFE causera à certains Villejuifois. L’établissement de la ZFE interviendrait au 1er juillet 2019 (c’est déjà bien tard : des centaines de morts en GOSB, des milliers dans la métropole, pourraient être évités par le choix du 1er janvier), du lundi au vendredi de 8 h à 20h, pour les seuls véhicules très polluants (classe E). Sur les 25 677 véhicules villejuifois, il y en a 2116 de classe E.
La MGP envisage quel soutien financier peut leur être apporté pour changer de véhicule. Il me semble que la Ville pourrait adopter un soutien et une pédagogie personnalisée.

Cordialement
Alain Lipietz
Président du groupe L’avenir à Villejuif / EELV

***

Trois documents complémentaires

Voici d’abord le tableau donnant le nombre de véhicules dans chaque commune, par classe Crit’air. La classe Crit’air 4 (diesel d’avant le 31 déc. 2005) serait interdite à partir du 1er juillet 2022 (ils auront alors 17 ans et demi).

PDF - 74.8 ko

Et voici le voeu que doit présenter Daniel Breuiller, ex-maire d’Arcueil et élu EELV à la MGP, avec plein de suggestions pour accompagner l’interdiction progressive des véhicules de classe 5 puis 4 :

PDF - 369.5 ko

Enfin voici la position commune des toutes les associations de défense de l’environnement :

PDF - 479.1 ko

Partager

Commentaires

4 Messages

  • Alain Lipietz 12 novembre
    13:46

    Ce matin le Grand Paris a voté l’interdiction des vieux diesel en semaine à l’intérieur de la A 86 à partir de juillet 2019.
    Il y a eu 17 contre (les communistes, toujours pour la "Défense des bas salaires" équipés en très vieux diesel. Alors qu’il y’a quelques années le PCF avait prétendu se convertir à l’écologie, il n’a toujours pas intégré que la santé fait partie de la qualité de vie des travailleurs , et qu’au bord des autoroutes et autre émetteurs de particules cancérigène on trouve comme par hasard une concentration de HLM. 
    Pas mal d’abstentions venues de la droite (le lobby de l’automobile à tout crin). Inutile de préciser que le super cumulard maire de Villjuif n’avait pas pris le temps d’y aller, il a même casé une réunion spéciale du conseil municipal ce matin sur les travaux du Grand Paris Expres et de la Sadev dans Villejuif, comme demain il case un conseil municipal régulier en même temps que le conseil territorial du GOSB. Mais lui du moins est payé pour cette cascade de charges électives que son emploi du temps ne lui permet pas d’assumer.

    repondre message

  • Alain Lipietz 12 novembre
    15:13

    Excellent article de Cécile Dubois, avec un historique précis, un tas de liens utiles notamment sur l’aspect "Santé".

    Pour avoir moi-même transpiré ce week-end à rédiger cet article beaucoup plus court sur le sujet, centré sur Villejuif, (qui contient d’ailleurs d’autres documents intéressants, tels que le tableau des véhicules classés par Crit’Air, dans chaque ville, la lettre de présentation du président Ollier, le plan d’accompagnement proposé par EELV au Grand Paris, etc ) je peux mesurer la somme de son travail !
    De tels articles ne tombent pas du ciel. Je soutiens donc tout à fait l’appel de 94-Citoyens à faire un don (largement défiscalisé) ou à s’abonner.

    repondre message

  • Alain Lipietz 12 novembre
    17:44

    Le Parisen donne la parole au Vice-président Environnement de la Métropole et au maire de Saint-Denis, L. Russier (commuinste). Celui -ci est contre, et ne donne aucune réponse au 6000 morts par an due à la pollution diesel dans la métropole, confirmant tristement qu’il s’en fiche et n’appliquera pas la décision de la MGP.
    Si j’étais chef d’un exécutif, j’aurais du mal à me regarder dans la glace sans penser aux 6000 morts par an qui dépendent de ma décision. L’astuce c’est que ce sont des morts "statistiques". M. Russier pense à son électeur concret qui va protester si on lui interdit de circuler entre 8 h et 20 h dans un voiture vieille de 20 ans. Il ne verra jamais un électeur lui dire "Je suis l’un des 105 habitants de Saint-Denis que vous venez de décider de tuer en 2023 d’un cancer du poumon".

    repondre message

  • Alain Lipietz 9 décembre
    19:35

    Notre ami Christian Métairie, maire d’Arcueil écologiste (EELV) prend vigoureusement parti pour les politiques publiques visant à faire reculer la pollution au diesel, au nom de la santé de ses administrés.
    Villejuif ou Gentilly seraient-elles moins concernées par le passage de l’Autoroute A6 ?

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article940