L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Dépôt sauvage devant un hotel : la mairie s’était trompée de jour (...)

Imprimez !
19 octobre 2018

Dépôt sauvage devant un hotel : la mairie s’était trompée de jour !

Un mystérieux dépôt sauvage de déchets s’est formé devant l’Hotel Balladin, avenue de l’Epi d’Or, mais à l’intérieur de barrières officielles ! Notre élu au GOSB a obtenu des explications. C’est assez drôle.

Il y a une déchetterie mobile à Villejuif, mise en place depuis des années par le Val de Bièvre (aujourd’hui absorbé par le Grand Orly Seine Bièvre). C’est le 4e samedi du mois, au fond de l’Avenue de l’Épi d’Or, qui est une impasse.

Un jour, des camions Veolia se garent devant l’hôtel Balladin, plus proche du début de l’avenue. Le propriétaire proteste. Le samedi 29, c’est carrément un dépôt sauvage qui se forme là, sur le trottoir devant les fenêtres de l’hotel, mais « organisé », entre des barrières, et avec une pancarte d’allure officielle :

"La ville a l’habitude des plaintes"

C’est la mairie qui a demandé au GOSB de déplacer la déchetterie, parce que, au bout de l’avenue « elle n’était pas suffisamment visible ». La mairie a proposé de la mettre devant l’hotel. Selon le GOSB : « Cet emplacement a été choisi par la ville lors d’une réunion de travail sur le terrain et nous avions évoqué que l’hôtel était trop proche. On nous a alors répondu que la ville avait l’habitude des plaintes. »

Bien vu ! Au moins la mairie est consciente de ce que la population pense d’elle, et s’en moque : « Qu’ils se plaignent ! » En tribunal administratif ?

Et la mairie installe tranquillement son nouvel emplacement, avec des barrières, pour le samedi 29 septembre. Sauf que les camions Veolia ne viennent pas. La mairie s’est trompée de jour. Le 29 septembre n’est pas le 4e samedi du mois, mais le 5e.

Hum...

Ça fait jaser, y compris sur notre site. Même pour « une ville qui a l’habitude de se plaindre ». Ennuyeux en période électorale (du point de vue du maire). Donc nouvelle réunion Gosb-Mairie-Veolia.

Diabolicum perseverare

"Un nouvel emplacement a été validé par l’EPT, la ville et le prestataire Veolia, m’indique-t-on. Monsieur H., seul habitant de cette avenue, était présent et un retour a été fait au gérant de l’Hôtel BALLADIN. Elle sera installée devant la Société D. L’entreprise est fermée le samedi, il ne devrait pas y avoir de problème. La ville va prévoir l’installation de panneaux règlementaires et nouveau marquage au sol.
Les panneaux devront signaler la présence de la déchèterie le 4ème samedi de chaque mois avec l’interdiction de stationner de 6h00 à 18h00. Les arrêtés devront également être mis à jour.
"

Toujours est-il que samedi 20, 3e du mois d’octobre, les panneaux "Interdiction de stationner le 4e samedi du mois" sont toujours.... devant l’hôtel Balladin :

Comme si, dans l’immense avenue de la zone d’activité de l’Epi d’or, quasi déserte le week-end à l’exception des clients du Balladin, il n’y avait pas d’autre place pour mettre une déchetterie que devant cet hôtel. Son propriétaire serait donc un si redoutable concurrent politique de M. le Bohellec ?

Mais retenez bien : la déchetterie mobile, c’est le 4eme SAMEDI DU MOIS !

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article933