L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Tourniquet dans la « majorité » du maire

Imprimez !
22 mars 2018

Tourniquet dans la « majorité » du maire

En une semaine, le maire a perdu sa demi-voix de majorité, mais s’en est procuré une autre.

Le 17 mars Maryse Dumont –Monnet, rattrapée par la manche par F. le Bohellec le temps de voter le budget, annonce son départ définitif de la majorité, en termes asses vifs. Pendant quelques jours le maire est minoritaire au Conseil municipal.

Pas grave : dès le 21 mars, le maire récupère un élu de la liste de Mme Cordillot, Marc Badel (photo), qui travaille… en Vendée. Il serait pourtant question qu’on lui offre un poste de maire adjoint. Toutefois à la date de ce jeudi, ce point n’est pas encore à l’ordre du jour du conseil municipal du 3 avril. Il y aurait-il encore des bagarres internes pour le partage des postes et indemnités ?

Peu importe : cela fait des années que le maire décide de tout, tout seul, et qu’à part quelques adjoints, les autres ne sont là que pour toucher des indemnités, en pleine connaissance des multiples enquêtes policières dont cette équipe est l’objet. Il ne leur est demandé que d’assurer la majorité d’une demi-voix du maire, et ça leur suffit. C’est ainsi que Villejuif est gouvernée.

De toutes les listes en compétition aux élections de 2014 et actuellement dans l’opposition, notre groupe L’Avenir à Villejuif est la seule qui ait su unanimement résister à de genre de motivation. Nous avions cru, comme la grande majorité des Villejuifois, en l’Union citoyenne de 2014. Nous sommes partis, perdant sans état d’âme postes et indemnités, quand nous avons constaté le manque de probité du maire. Et même, nous avons recueilli avec plaisir l’adhésion à notre groupe d’Anne-Lise Boyer.

Pourquoi avons nous su résister collectivement, quand les autres listes se délitaient ? Parce que pendant des mois en 2013-2014, nous avions débattu avec les habitants, construit un programme pour les Villejuifois. Nous étions là pour l’appliquer, point. Ce programme est toujours valable, et nous sommes fiers de ce que nous avons pu faire pour les Villejuifois au temps de L’Union citoyenne (et que le maire F. le Bohellec est d’ailleurs en train de démanteler).

Mais patience !

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article873