L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Pour un beau ginkgo à Villejuif

Imprimez !
9 mars 2017
Sylvie Thomas

Pour un beau ginkgo à Villejuif

Des jardiniers citoyens ont pris en charge la végétalisation d’un rond-point à Villejuif et choisi d’y planter un ginkgo. Mais ça coince à la mairie. Une habitante sollicite les conseillers municipaux. Plaidoyer.

Je suis atterrée et indignée qu’une cruche inculte, hélas investie d’un pouvoir décisionnel, ait osé qualifier le ginkgo d’ « arbre inutile » !

Comme il est dit dans l’article qui suit, le ginkgo a de nombreuses vertus thérapeutiques et par ailleurs si les moines bouddhistes l’ont planté autour des temples et pagodes (ce qui lui vaut d’être surnommé « l’arbre des pagodes »), c’était également afin d’écarter le feu.

Et puis simplement, et la beauté, bordel ?... C’est un émerveillement toujours renouvelé de voir le ginkgo se couvrir au printemps du vert tendre de ses incroyables feuilles en petits éventails et il est tellement magnifique lorsqu’il devient tout doré à l’automne.

On l’appelle aussi « l’arbre aux 40 écus ». Il y a en a dans le jardin du Roi à Versailles, dans le jardin-musée du quai de la Seine Rive gauche, à la Vallée-aux-loups et bien sûr à Weimar dans le parc de Goethe, qui lui a dédié un poème (voir ci-dessous).

Je soutiens de tout cœur les habitants désireux d’installer sur un rond-point cet arbre merveilleux, porteur d’un passé immense, d’espoir et de symboles -parmi lesquels celui de l’unité des opposés, dont cette ville aurait bien besoin…



 
La feuille de cet arbre, que l’Orient

À mon jardin a confié,

Donne à goûter un sens secret

Que l’initié apprécie.
 
Est-ce un seul être vivant,

Qui en lui-même se sépare ?

Est-ce deux êtres, qui si bien se cherchent

Qu’on les croit ne faire qu’un ?
 
Pour répondre à cette question,

Voilà que j’ai trouvé le sens juste,

Ne sens tu pas à mes chants,

Que je suis un et double ?

Goethe, extrait du Divan occidental-oriental

Partager

Commentaires

5 Messages

  • jeanine Rollin-Coutant 13 mars
    19:49

    Cet arbre le Ginkgo est superbe et je serai curieuse de savoir qui dans cette Mairie trouve que c’est un arbre inutile, il n’y a aucun arbre inutile. Décidément nous n’avons pas encore touché le fond ? que nous réserve l’avenir ?

    repondre message

    • Sylvie 14 mars
      18:50

      Merci pour ce soutien à cet arbre précieux.

      Au-delà de cette déclaration intempestive comme quoi le ginkgo ne sert à rien, nombre d’élus dans cette municipalité ont une fâcheuse tendance (et nous l’avons nous-mêmes maintes fois constaté !) à s’approprier les projets des autres en les dénaturant. Les citoyens veulent planter un ginkgo, donc plantons-leur un pommier... On est loin de la démocratie participative !

      repondre message

  • Natalie Gandais 15 mars
    08:48

    Il existe déjà un rond-point à gingko à Villejuif, à la fourche des rues René Hamon et Jules Joffrin. La végétalisation des rond-points participe à créer l’identité visuelle d’une ville, et si cette identité provient du choix des habitants, c’est encore mieux ! D’autant plus que dans ce cas, il s’agit de la proposition d’une militante associative de longue date qui verrait ainsi son engagement perdurer au-delà des années et des changements politiques ;-)

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article720