L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Décès de Thierry Holveck

Imprimez !
8 février 2017
Natalie Gandais

Décès de Thierry Holveck

Nous sommes très tristes d’apprendre que Thierry Holveck s’est donné la mort, mardi, à son domicile.

Thierry Holveck était un agent de la ville de Villejuif, gestionnaire d’installations sportives et responsable du gymnase Daniel Fery, près des Esselières. Très engagé dans le mouvement sportif, depuis 24 ans il était entraîneur de volley. Il a longtemps entrainé les filles, et animait le baby volley. Chacun se souvient d’une personne sympathique et gentille avec les enfants. Il était membre du bureau de l’USV depuis de nombreuses années.

Il avait subi récemment des pressions professionnelles et même une mise à pied. Il était également victime de rumeurs malveillantes qui l’affectaient terriblement.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa compagne, à sa famille, à ses amis, à ses collègues.

Partager

Commentaires

7 Messages

  • Chan 8 février
    19:04

    Nous sommes très tristes d’apprendre le décès de Thierry, cela faisait des années que nous le connaissions à travers le club de volley. C’était un homme gentil, courtois et aimant s’occuper du club de volley.
    Toute nos condoléances à sa compagne ainsi qu’à sa famille.
    Nous souhaitons connaître la date des obsèques.

    repondre message

  • petrement 10 février
    21:49

    je me présente je m appel Laurent petrement .
    Thierry ainsi que son frère Éric sont les parrain de mes fils ensemble nous avons des souvenir inoubliables. je le connaissait depuis plus de trente ans mes fils l adore encore car ils ne s ont pas encore au courant je devait fêter mon anniversaire le 13 et lui le 16 ..je ne comprend pas ????
    mon ami je ne connais pas la raison de ton geste mais mes enfants ,ton frère ,et nous méme t aimons et t aimerons toujours !!!!

    repondre message

    • José 27 février
      19:59

      Ayant été moi même un ami de Thierry et ancien professeur de sport à Villejuif. La nouvelle du décès de Thierry dans de pareil circonstances m’attriste au plus haut point, ayant moi même été licencié dans des circonstances analogues.
      Je me joint a la douleur de la famille de Thierry de ses ami(e)s et collègues fidèles et sincères.
      Repose en paix Thierry

      repondre message

  • Sylvie 13 février
    08:05

    Les messages se multiplient un peu partout dans la ville et sur les réseaux sociaux, ils rendent hommage à un homme gentil et très apprécié de tous.
    Je partage la tristesse qui est la vôtre, vous ses amis.
    Nous ne connaissons pas encore la date des obsèques car une enquête est en cours sur les causes de la mort de Thierry, nous vous la communiquerons dès que nous saurons.

    repondre message

  • rollin-coutant 13 février
    20:07

    Je présente à sa famille mes condoléances. Ce fut un homme d’une grande patience avec les enfants.
    Nous sommes triste pour la grande famille du sport.

    repondre message

  • michel 14 février
    11:57

    Salut Thierry,
    Nous avons usé les mêmes fond de culotte sur tous les bancs des écoles Pasteur.
    Nous avons connu les mêmes galères au boulot travaillant ensemble dans un supermarché d’une grande enseigne du bas Villejuif.
    Et là je ne comprends pas ce que tu as fait.
    Pourquoi partir comme ça ?
    J’espère qu’on saura...
    Amitiés sincères.

    Michel

    repondre message

  • Alain Lipietz 14 février
    17:56

    Le Parisien publie ce matin ses premiers éléments d’enquête sur le suicide de Thierry. Le journal est dans son rôle de recherche de la vérité et de l’information du public.
    Pour notre part, nous ne communiquerons pas pour le moment plus que ce que Natalie a écrit ici sur le suicide de Thierry. D’abord, le temps du deuil, et de la solidarité avec ses proches, ses amis, ses collègues. En particulier, nous apportons notre soutien moral à MM Pei-Tronchi et Moreau, qui ne sont nullement coupables dans cette affaire.
    Naturellement, et comme nous en avons le devoir, nous avons communiqué à M. le Préfet, à Mme la Sous-Préfète et à Mme la Procureure de la République tout ce que nous savions et peut servir à l’enquête en cours.

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article702