L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Décès de Victor Scardigli

Imprimez !
5 janvier 2017
Natalie Gandais

Décès de Victor Scardigli

Obsèques vendredi 6 janvier à 15h

Cher-e-s ami-e-s,

je suis bien triste en ce début d’année, Eliane vient de nous annoncer le décès brutal de notre ami Victor Scardigli. Victor a été terrassé par un AVC le 25 décembre et est décédé le 28. Il n’y avait aucun signe annonciateur.

Victor était sociologue, directeur de recherche au CNRS, il avait beaucoup travaillé les questions d’usage des techniques. Il était aussi écrivain et peintre. Dans son quartier, il était très respecté pour sa courtoisie et sa disponibilité. Retraité, il avait rêvé avec nous d’une université populaire villejuifoise, nous avons manqué de temps hélas pour la construire avec lui. Enfin, il était l’auteur de la pétition citoyenne qui a accompagné la fin de notre participation à la majorité.

Que de regrets partagés.

Nous serons plusieurs demain, vendredi à 15h, pour honorer sa mémoire en l’église Saint Cyr et Sainte Julitte.

Partager

Commentaires

3 Messages

  • Alain Lipietz 5 janvier
    23:32

    Victor et moi avions longtemps travaillé à deux étages l’un de l’autre (pendant des décennies en fait), lui sociologue, moi économiste. Il faisait partie de cette communauté de chercheurs des années d’après 68, quand c’était un plaisir autant qu’une chance de faire de la recherche pour le bien public. Son décès me touche tout particulièrement. Toute ma solidarité avec les siens.

    repondre message

  • Natalie Gandais 6 janvier
    08:07

    Oh non, pas lui… On avait tellement l’habitude de le voir arriver aux moments où on en avait le plus besoin, il avait une façon tellement incomparable de pencher vers vous sa haute silhouette, avec son regard compréhensif, ses gestes attentionnés, son écoute attentive, ses propos intelligents.

    Au milieu de nos enthousiasmes, de nos crises, de nos déceptions, il était l’élément modérateur, toujours
    patient, pertinent et affable. Il avait apporté ce généreux projet d’université populaire qui lui tenait à cœur, nous avions commencé à y travailler ensemble, quel regret de se dire qu’il ne le verra pas aboutir. Et ses tartes salées étaient si délicieuses !

    repondre message

  • Natalie Gandais 6 janvier
    08:13

    Toutes mes condoléances et regrets pour ce grand MONSIEUR

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article685