L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Harcèlement aggravé : le maire nomme un intérimaire au DGS

Imprimez !
18 octobre 2016
Alain Lipietz

Harcèlement aggravé : le maire nomme un intérimaire au DGS

Bernard Salzenstein est en poste jusqu’au 31 décembre, le maire annonce à la presse qu’il doit préparer le prochain budget. Pourtant, il lui colle un intérimaire comme s’il était déjà parti !

La règle est claire (mais le maire, qui n’a plus de service juridique, la connait-il seulement ?) : un DGS déchargé de ses fonctions est en place jusqu’au 1er jour du 3e mois après l’annonce au conseil municipal.

L’annonce a été faite (dans les conditions abracadabrantesques et hors quorum que nous savons) samedi dernier à 2 h 30. Le DGS Bernard Salzenstien est donc en poste jusqu’au 1er janvier 2017.

Le maire précise d’ailleurs au Parisien que B. Salzenstein préparera le budget 2017. Mais ce n’est pas la première fois que F. le Bohellec se paie la tête du Parisien !

Les agents ont en effet découvert aujourd’hui sur l’intranet de la Ville l’annonce suivante de MMlMMM :

On croyait avoir atteint le fond dans l’inélégance. Non, F. le Bohellec creuse encore.

- Il prétend que c’est à cause du léger retard du DGS (dont l’avion était bloqué par les intempéries dans le midi) qu’il a dû attendre que le gros des conseillers municipaux soient partis pour annoncer son licenciement.

- Il nomme un intérim pour une personne toujours en fonction.

Déjà, le licenciement de B. Salzenstien va couter les yeux de la tête aux Villejuifois quand il faudra le remplacer. Mais en plus le maire prive la ville d’un bon DGA, monsieur Piot, qu’il faudra à son tour…

Quand aux syndicats, ils précisaient hier aux agents la conduite à tenir dans la tourmente.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article637