L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Thémes > Urbanisme > Interview d’agence immobilière n°2

Rapport de stage de Manon Castagné - Été 2013

Imprimez !
26 août 2012
Manon Castagné

Interview d’agence immobilière n°2

ANNEXE 4 - 2

Quelle est la tendance actuelle de l’évolution du marché immobilier sur Villejuif ? Selon vous, quels sont les enjeux à venir ?

Il y a une baisse des gens qui cherchent à acheter. On entend dire que ça devrait repartir à la hausse à la rentrée.

Quel est le volume des transactions annuels, est-ce peu/beaucoup ?

Aucune idée.

Quel est le prix du m2 à Villejuif (vente et location) ?
Est-ce élevé par rapport aux prix du Val-de-Marne/de la petite couronne ? Pourquoi ?

Entre 4 500€ et 5 000€. C’est plus cher que Vitry et moins cher qu’au Kremlin-Bicêtre, les prix s’échelonnent en fonction de la proximité avec Paris.

Quels sont les quartiers recherchés ? Pourquoi ?

Surtout le centre-ville et autour du métro Léo Lagrange, parce que c’est proche de Paris, du métro et des commerces.

Quel est le profil des acquéreurs ? Propriétaires occupants ? Propriétaires bailleurs ?

Les acheteurs sont souvent des familles qui s’agrandissent. A l’inverse, les personnes âgées revendent leur maison pour quelque chose de plus petit.
Les investisseurs c’est souvent pour des petites surfaces pour ensuite louer à des étudiants. Du neuf ou de l’ancien, et plutôt du petit, rarement des maisons. Ou alors ils achètent une maison, la découpe, habitent dans une partie et louent l’autre.

Comment percevez-vous la politique de la Ville en la matière ? La Ville prétend-elle faire des réserves foncières pour réguler les prix, empêcher la spéculation ? Cette politique pour réguler le prix du foncier est-elle efficace ? Quels sont les effets de l’utilisation du droit de préemption ?

Elle mène une politique de logements sociaux, avec de fortes taxes qui poussent les gens à rechercher un logement sur Vitry.
Les investisseurs sont principalement des asiatiques mais ils évitent Villejuif.

Comment le foncier a-t-il augmenté depuis dix ans, est-ce plus qu’ailleurs, moins qu’ailleurs ?

La taxe foncière a augmenté, sur décision de la Ville. L’installation du LCL a fait diminuer cette taxe mais on remarque que généralement il y a peu de zones industrielles dans Villejuif.

On constate que de nombreuses maisons anciennes à Villejuif sont amenées à être détruites, je pense notamment à celle de la rue Guynemer. Comment expliquez-vous ce phénomène ? N’y a-t-il aucune protection/loi pour sauver ces maisons qui font partie de l’histoire de la Ville ?

C’est la mairie qui décide, et il y a aussi le fort impact de l’arrivée du tramway lié à l’obligation de rendre ces zones plus attractives.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article59