L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > A peine j’ai le dos tourné ils cassent tout

Imprimez !
25 avril 2016
Sylvie Thomas

A peine j’ai le dos tourné ils cassent tout

Fêtes sabrées, accueils de loisirs fermés… Ou comment saboter au mieux le service public et le vivre ensemble.

C’est agaçant. Deux ans de travail pour que tout le monde œuvre en bonne intelligence, et voilà que le cabinet du maire décrète « pas de stands politiques à la fête de la ville ». Il était pourtant prévu que toutes les associations fassent des animations pas que des pétitions -et si le maire voulait éviter une mini fête de l’Huma, il n’avait qu’à disperser les stands « politiques » parmi les autres !
Quant à l’épatante « cité culinaire internationale » : elle rétrécit elle aussi comme peau de chagrin.

La fête du quartier Eluard est elle juste… supprimée. Les 3000 euros de budget étaient pourtant disponibles. Mais il est vrai que le maire a vu l’an dernier à cette fête une association « politique »…

Le vide-grenier du centre-ville se fait se fait pas on sait pas. L’été au parc commence à peine à se préparer. On peut faire une croix sur les beaux projets bâtis par les services pour renouveler ces événements. Le Forum de rentrée, début septembre, ne commence pas du tout à se préparer, ça va être très simple à monter pendant l’été, quand les associations sont en vacances et les conservatoires fermés…

Par ailleurs, les services ont reçu une note spécifiant que les accueils de loisirs seraient fermés la première semaine d’août. Une grande première, qui va sûrement réjouir les parents.

Gouverner c’est prévoir ? Non, gouverner c’est ratiboiser au coup par coup au dernier moment. Avec un manque total de considération pour le travail accompli et les propositions raisonnables des agents compétents.
Seule consolation, les conseils citoyens, accompagnés par un organisme extérieur, vont se mettre en place de façon indépendante comme le veut la loi. Au moins une chose qu’ils ne pourront pas bousiller tout de suite !

Partager

Commentaires

4 Messages

  • Alain Lipietz 27 avril 2016
    11:41

    Cela illustre la difficulté de nos débats en janvier dernier : beaucoup de nos sympathisants associatifs étaient pour que nous restions dans l’exécutif afin d’éviter ce qui est en train de se produire. Voir le bilan de l’Union citoyenne ici, qui explique aussi comment nous avons été amené-e-s à partir en bloc, non sans amertume (que traduit ici l’article de Sylvie).

    Il reste clair après le conseil municipal du 8 avril que, le groupe « divers gauche » s’étant complètement rallié à la droite (sur le fond, comme en témoigne aussi la complicité de l’adjoint à la culture dans le non-relogement du Chêne), le maire garde une majorité de une voix avec une réserve de deux voix dans l’opposition de droite. Il peut garder cette majorité fragile encore 4 ans, sauf si 2 ou 3 des « divers gauche » ont un haut-le-cœur, ou si leur « bizarre » leader fait une nouvelle crise.

    La bonne nouvelle la plus vraisemblable serait que la justice conclue rapidement par une inculpation dans l’affaire de la Halle des Sports et du chantage.
    En tout état de cause, Villejuif est une ville rebelle et à su, depuis le temps de PY Cosnier, bloquer des projets néfastes de ses maires successifs. Mais bloquer, ce n’est pas construire. On construit beaucoup plus difficilement sans l’appui ou du moins la neutralité des institutions.

    repondre message

  • Anne-Lise 29 avril 2016
    14:06

    Les parents ont reçu hier le courrier les informant officiellement de la suppression du centre de loisirs la première semaine d’aout.

    On ne peut pas faire plus injuste et dangereux comme décision. Des parents, des mères isolées, risquent de perdre leur emploi !

    repondre message

    • Mme HAYOTTE MT 30 avril 2016
      18:04

      C’est une honte cette fermeture, les personnes qui ont besoin de travailler, et qui n’ont pas les moyens de payer des vacances à leurs enfants, ils leurs restent plus qu’à laisser leurs enfants dans les rues pendant cette semaine avec tous les risques que cela comporte. Ou perdre leur emplois.

      Quelle incompétence aux élus qui ont pondus cela.

      repondre message

  • Alain Lipietz 9 juin 2016
    12:24

    94-Citoyens publie le programme de Futur-en-Seine , la fête de l’informatique, pour cette année. Tout se concentre dans le T12 (les villes voisines, du KB ou Arcueil à Viry-Châtillon), mais... rien à Villejuif !

    On mesure à ce programme le nihilisme de la nouvelle majorité Villejuifoise le Bohellec-Obadia-Vidal-Casel. Qui aurait pensé que sa haine de tout ce qui sonne « associatif » ou « économie sociale et solidaire » la conduirait à abandonner y compris un des atouts du développement économique de la ville : ses écoles et entreprises d’informatique ?

    Comparez avec ce qui se passait l’an dernier, à l’époque de l’Union citoyenne : le programme
    et un petit compte-rendu avec accès à quelques perles !

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article566