L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Thémes > Jeunesse, loisirs, culture > Jazz à Villejuif

Imprimez !
22 mai 2015
Alain Lipietz

Jazz à Villejuif

Soirée "Jazz aux Esselières" hier. Hommage au Jazz Nouvelle Orléans des pionniers. Fameuse soirée ! Mais peut-être la dernière ?

Le directeur de la Semgest (gestionnaire de l’espace-congrès des Esselières) a nous a annoncé tout de go, au denier conseil d’administration, sa décision de supprimer ce mécénat. Pourtant la Semgest fait encore de copieux bénéfices, malgré les économies que la Ville tente de faire sur ses commandes de festivités (coûteuses) auprès de la Semgest, pour parer aux coupes budgétaires (profondes) de M. Valls et à la hausse (vertigineuse) des taux d’intérets des emprunts toxiques contractés par Mme Cordillot.

Bon, bon. On négocie avec la Maison Pour Tous Gérard Philippe (ravie) pour trouver un nouveau point de chute à ce rendez-vous villjuifois des amateurs de jazz. Car il y a près de 200 fidèles qui reviennent parfois de loin pour ne pas rater ça. Ainsi des trésoriers de l’association Jazz aux Esselières, Renaud Delouvin et Michele Lindenbaum, vieux amis de Villejuif Autrement et des Verts : Renaud revient de Dijon pour l’occasion…

Fin de « Jazz aux Esselières », début de « Jazz à Villejuif » ?

Partager

Commentaires

4 Messages

  • Pascal DELMONT 26 juin 2015
    12:08

    Quelques précisions sur l’info concernant « Jazz aux Esselières ». Le directeur de la SEMGEST n’a pas pu annoncer tout de go au dernier Conseil d’Administration sa décision de supprimer ce « mécénat » comme vous l’annoncez.
    En effet, qui connaît le fonctionnement d‘une entreprises le sait : le directeur prépare un projet de budget, le discute avec le président et après le propose au CA. Donc j’ai proposé un budget approuvé par le président M. DUCELLIER et voté par tous les membres du CA (dont M. LIPIETZ) excepté Mme DA SILVA (élue de l’opposition).
    C’est donc en connaissance de cause que M. LIPIETZ vote un jour dans un bureau de la mairie pour la suppression de « Jazz aux Esselières » et le lendemain dans son blog s’élève contre cette décision. A chacun de juger une telle attitude.
    Deuxième remarque : M. LIPIETZ note les résultats positifs de la SEMGEST alors même que la ville réduit de façon drastique le budget « fêtes et cérémonies ». Il a raison : ces résultats sont obtenus par une gestion rigoureuse et une réelle efficacité commerciale – le chiffre d’affaires privé, dans un contexte morose, augmente surtout aux Esselières.
    M. Le Maire et le président de la SEMGEST, M. DUCELLIER, représentants de la ville, actionnaire principal de la SEMGEST, se félicitent, eux, de ces bons résultats puisqu’ils savent aujourd’hui que cela peut contribuer à réaliser des projets utiles à VILLEJUIF et ses habitants.

    repondre message

    • Alain Lipietz 26 juin 2015
      12:50

      Cher Monsieur Delmont
      c’est justement parce que nous respectons les prérogatives de gestion d’un directeur que nous avons voté vos choix pour ajuster votre budget à la baisse des commandes de la Ville, elle-même s’ajustant à la baisse des dotations de l’État, etc !
      Les élus en CA ont appris en séance la suppression de « Jazz aux Esselières », comme des publicité dans l’Huma. C’était à vous de voir, on va pas chipoter le détail de vos choix. Vous nous informez aujourd’hui en avoir discuté auparavant avec le président Ducellier, j’en prends acte.
      Cela ne nous empêche pas de chercher et de trouver une solution alternative pour accueillir cette manifestation qui a su se construire un public fidèle. Notre responsabilité en tant qu’élus n’est pas que le jazz soit aux Esselières mais qu’il continue à Villejuif, que ce soit à Gérard Philippe ou ailleurs. Souhaitons que le changement de lieu et de cadre lui permette de s’élargir encore à un nouveau public !

      repondre message

      • pascal Delmont 27 juin 2015
        18:07

        Merci ,Mr Lipietz,d’avoir pris acte de mes infos et de mes remarques .La semgest qui a porté plus de 20 ans
        cette importante manifestation serait heureuse qu’une solution soit trouvée .Ce serait bien pour le jazz et pour Villejuif.
        Gérard Jouanneau ,président de l’asso de Jazz,Mr Ducellier et moi méme avons décidé une dernière soirée jazz
        le 24 septembre aux Esselières pour donner du temps à la mise en oeuvre de la solution envisagée.
        nous vous y attendons tous avec plaisir .
        pascal Delmont

        repondre message

        • Alain Lipietz 28 juin 2015
          00:31

          Merci cher Monsieur d’avoir compris les raisons qui nous ont poussés à vous donner acte de votre décision. Les maires adjoint-e-s en charge du dossier s’activent, depuis, à trouver une autre solution.
          Ce sera un grand plaisir d’assister à la dernière soirée aux Esselières, et d’en faire l’annonce.

          repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article408