L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Criminelle bêtise

Imprimez !
23 avril 2015
Alain Lipietz

Criminelle bêtise

Le meurtre d’une jeune femme et les projets d’attentat contre les églises de Villejuif ont plongé la population dans la stupéfaction. « Pourquoi Villejuif ? Pourquoi des églises catholiques ? Pourquoi cette jeune femme ? »

« Nous au village aussi l’on a de beaux assassinats » chantait Brassens. Les conversations allaient bon train sur le parvis de l’église et de la mairie, où le Premier ministre, le ministre de l’intérieur, et une flopée d’élus étaient venus exprimer leur solidarité, comme si nous étions vraiment menacés, comme si nos églises St-Cyr-et-Ste-Julitte (certes monument historique) et Ste-Thérèse (totalement inconnue des non-paroissiens) étaient devenues des symboles internationalement reconnus, à l’égal des tours jumelles du World Trade Center.

A l’heure où j’écris, on sait qu’un type de Paris 13e tenté par le djihadisme a reçu un message de Syrie l’invitant à cibler « des églises », a tué une jeune femme venue du Nord en stage à Villejuif, semble-t-il en essayant de lui voler sa voiture, s’est tiré une balle dans la bagarre, et a appelé lui-même le Samu alors que sa piste sanglante menait à sa voiture, où la police alertée trouvait un arsenal, comme s’il s’apprêtait à attaquer une de nos églises, dont il avait noté les coordonnées. Un terroriste Pied-nickelé, sauf qu’il avait su se procurer l’arsenal…

Ce serait donc la résistance d’une jeune sportive au sourire lumineux, Aurélie Châtelain, qui aurait sauvé par hasard les fidèles de Ste-Thérèse un dimanche matin. Nous devons une immense reconnaissance à Aurélie, et notre solidarité va d’abord à ses proches, à son enfant, à ses amis de Caudry, où elle fut animatrice, professeure de fitness et danseuse, et conseillère municipale. Une cérémonie aura lieu samedi après-midi à Villejuif en son honneur : 16h 30 devant la mairie puis marche jusqu’au lieu du crime. Attention, c’est un peu long !

Mais pourquoi Ste-Thérèse ou St-Cyr-Ste-Julitte ??

Pour Manuel Valls, « parce que l’Église catholique est un symbole de la France, à l’égal de Charlie ». Comme beaucoup, j’ai de sérieux doutes. Ne serions-nous pas devant la pire des hypothèse : la bêtise pure et simple, qui frappe au hasard ?

Depuis des années Villejuif se bat contre l’insécurité et les crimes liés à la drogue, et c’est un attentant islamiste qui nous tombe dessus. Depuis des années l’église copte craint la proximité d’une mosquée, et ce sont les églises catholiques qui semblent visées par un type venu d’ailleurs, qui tue une femme venue d’ailleurs.

Vue la personnalité « pied nickelé » de ce djihadiste digne des films des frères Coen, je pencherais pour une conspiration de bêtises. Son correspondant syrien de l’Etat Islamique lui dit « église » en pensant « chrétiens d’Orient », il y a justement une église copte à Villejuif mais il ne s’en rend pas compte, ne sait même pas ce que ça veut dire, et cible les églises catholiques. Il cherche une ville, pas chez lui (dans le 13e) mais pas loin non plus, et tombe sur « Villejuif » (du latin Villa Jovis, la Villa de Jupiter) et croit qu’elle est … juive. Etc.

Villejuif n’a donc probablement rien à craindre de spécial : il y avait une chance sur des dizaines de milliers pour que « ça tombe sur nous », il y a une chance sur des millions pour que ça se reproduise (sauf si M. Valls parvient à convaincre le djihadisme international que les églises de Villejuif sont le symbole de la Chrétienté), car il faudra du temps pour reproduire autant de stupidité. En réalité, se croire investi du droit de tuer les Infidèles est déjà de la stupidité, mais il y a des degrés. Charlie, on comprend à la rigueur la logique, une synagogue aussi, mais pourquoi l’Hypercasher de la porte de Vincennes ?

Bien sûr, sur le parvis il y avait des gens pour exiger plus de protection, comme si nous étions vraiment visés. Heureusement, notre curé, le père Louveau, prenait ces attentats avortés avec humour. Sur France 3 l’évêché rappelait que les églises étaient des lieux d’accueil ouverts à tout vent et devaient le rester, les syndicats de policiers étaint unanimes à réfuter qu’on puisse protéger toutes les églises, mais seulement les plus symboliques (genre Notre Dame de Paris). Sur TF1, le ministre de l’intérieur a rappelé que dans un État de droit on ne peut emprisonner tous les crétins qui se sentent en droit de tuer les Infidèles.

Bref : la bêtise frappe n’importe où, n’importe qui (et les chauffards tuent plus que les terroristes). Ne peut-on cependant rien faire ? Si, mais en amont : comment éviter les dérives djihadistes ? La question d’une surveillance plus adaptée des suspects répertoriés (et notre pied nickelé l’était) va se poser. Mais d’abord trouver comment un crétin criminel (ou ses correspondants en Syrie) peut si facilement se procurer des armes en Ile-de-France. A Villejuif, par exemple.

Voir l’article sur le site de la ville, avec les info au jour le jour

Partager

Commentaires

9 Messages

  • Alain Lipietz 23 avril 2015
    16:24

    COMMUNIQUE

    Villejuif le 22 avril 2015

    L’Association des Musulmans du Val de Bièvre tient à partager avec les catholiques ainsi que tous les autres membres de l’Association Interculturelle du Val de Bièvre son soutien et sa solidarité dans ce moment difficile.

    S’attaquer à un lieu de culte ou une communauté pour ce en quoi elle croit est un acte grave. En effet le refus du terrorisme, exprimé massivement par tous les musulmans est clair. Nous appelons donc à continuer le travail d’ouverture et de rapprochement entre toutes les composantes de la société que nous faisons au sein de l’AIVB.

    Comme l’a souligné l’évêque de Créteil, Monseigneur Michel SANTIER, il ne faut pas céder à la peur, tout en restant vigilant bien sûr, face à ces dérives.

    Mohamed KHODJA, secrétaire général.
    Association des Musulmans du Val de Bièvre

    repondre message

  • Alain Lipietz 24 avril 2015
    19:06

    Plusieurs personnes sur Internet ont critiqué le terme de « bêtise » accolé à « criminelle » pour caractériser le comportement de Ghlam, cet émule de Daech. On me demande naturellement si les « responsables du sort de ma famille » (les nazis et collabos) agissaient par bêtise. Je m’aveuglerais sur ce que le retour des persécutions contre les chrétiens d’Orient aurait pour suite logique les projets de Ghlam. Pour ne pas me répéter, je reproduis ici une réponse-type.

    Pour avoir en effet beaucoup réfléchi au sort de ma famille (cf mon livre ), j’ai été amené à distinguer plusieurs degrés dans la bêtise criminelle des racistes. Je vous donne à lire en extrait ici « De la stupidité », l’analyse du pasteur anti-nazi Dietrich Bonhoeffer, qui parvint à infiltrer les services de Hitler avec la complicité de l’Amiral Canaris, et fut exécuté.
    Le nazisme, l’adhésion de masse au nazisme, relève selon lui d’une grave forme de stupidité qui n’est pas incompatible avec une forme de génie organisationnel, hélas (Heydrich, Speer, en France Bichelonne).

    Et puis vous avez de ces criminels qui, en plus, sont des pieds nickelés. Comparez Ghlam, ce type du 13e, aux pros de l’horreur efficace, à Ben Laden, aux auteurs d’Atocha, ou même aux frères Kaouchi.
    Ce que je dis dans l’article c’est que ces « fous criminels ingénieux » sont certes les plus dangereux, mais au moins prévisibles… au moins pour le coup d’après. On peut disposer une protection. Au contraire, personne , mais personne ne voyait et ne verra jamais dans Ste-Thérèse de Villejuif une cible potentielle. Avec eux tout devient cible, tellement ils sont bêtes, et donc impossible de s’en protéger. Comme pour Coulibaly, autre terroriste pied-nickelé qui tue une stagiaire policière antillaise (en croyant affronter la Légion étrangère ?) puis s’en prend à un HyperCacher, à son caissier immigré. Bon, au moins il avait quelque chance d’y trouver des Juifs. Plus qu’à Villejuif.

    Vous voyez une « rationalité » courir du massacre par Daech des Chrétiens d’orient aux attentats de Villejuif ? C’est bien ce que j’ai écrit : il y a à Villejuif une grande église de Chrétiens d’orient dont les fidèles sont principalement des Égyptiens fuyant la persécution des islamistes radicaux. Eh ben non ! ce type se trompe même d’église.

    La police dit pouvoir défendre 500 lieux de culte sur 50000. Je suppose qu’elle détermine lesquels en supposant une « rationalité » aux terroristes. Peut-être avec des coefficients de pondération, des logiciels ? Elle aurait sans doute alors, si elle en avait eu les moyens, défendu l’église copte. Jamais ces deux (sur 4 !) églises catholiques de Villejuif. Et pourtant…
    N’oubliez pas qu’avant les églises catholiques, la police doit « logiquement » défendre les Hyper Cacher. Et pourquoi seulement les Hyper ? Il n’y en avait pas rue Copernic.

    Et vous, dans la rue ? votre maison ? Et Aurélie ? elle était pour vous une cible « rationnelle » ? Parce qu’elle pratiquait la danse orientale ? Non, elle est morte parce ce que ce pied nickelé a pensé au dernier moment qu’il lui fallait une voiture de fuite différente de la sienne, et qu’au dernier moment il a choisi de voler une voiture… occupée. Pas de chance. Par une faible femme ? malheureusement (pour elle et pour lui) pas tant que ça, apparemment. A comparer toujours à la fuite des Kaouchi, dont la stupidité était plutôt du type des Waffen-SS compétents.

    Et pour mettre les points sur les i  : monter en épingle les choix de cibles de ce type de crétins, comme le font nos gouvernants (après Valls, je m’attends à voir Hollande débarquer demain à la marche blanche de Villejuif… Mitterrand lui au moins débarquait au Larzac ou à Beyrouth), c’est insinuer que nous sommes tous victimes potentielles, et donc prôner la Société d’omnisurveillance.

    repondre message

    • Ankou 30 avril 2015
      06:11

      N’oubliez pas qu’avant les églises catholiques, la police doit « logiquement » défendre les Hyper Cacher.
      — 
      Nous avons confirmation, si elle était nécessaire, qu’il y a des priorités dans les lieux et personnes à défendre ; le juif passe avant le catholique ! (d’après la phrase dont j’ai fait un cc)

      Je ne sais pas d’où elle sort et je m’en moque complètement, elle est ! Et le simple fait de la produire me donne envie d’appliquer l’autodéfense. Cette phrase, d’où elle sort, est le reflet d’une façon de penser de la part de nos dirigeants et autres pleurnicheurs.

      Défendons- nous, nous verrons bien ce qu’il en suit ; une fois dans le cercueil il sera trop tard. (cas extrême)

      repondre message

      • Alain Lipietz 1er mai 2015
        15:44

        Bonjour Ankou
        Cette phrase est ironique et développe simplement l’idée d’un correspondant qui me rappelait les menaces s’accumulant « depuis quelques temps » sur les Chrétiens d’Orient. J’en déduisais « logiquement » que, suite à l’attentat contre l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes (venant après tant d’autres, comme la Rue Copernic), la police aurait dû « avant » défendre tous les Hyper Cacher. Et maintenant, en plus, toutes les églises.
        Le seul énoncé de cette proposition montre qu’elle est irréalisable, donc (c’était ma conclusion) qu’il faut travailler bien en amont.
        A partir de là, le débat est ouvert.
        Votre « Défendons- nous » est un peu vague, votre « Nous verrons bien ce qu’il en suit » est franchement inquiétant. J’espère que vous ne songez pas à de milices d’autodéfense des églises (ce qui n’aurait plus aucun rapport avec le discours du Christ). Mais surtout vous voyez bien que l’autodéfense de chacun contre des kalachnikov implique au moins des kalachnikovs pour tous, c’est à dire la liberté de s’armer !
        Et nous arriverions alors à la situation des USA, où, tous les six mois, un étudiant boutonneux exprime son mal-être en massacrant un collège, faisant d’un coup plus de victimes que 5 ans de terrorisme en France… Et la dernière fois que l’on m’a signalé le passage d’une kalach’ dans la sente Benoit-Malon en direction des quartiers sud… précédait de quelques heures l’attaque à la kalach du Toys R’ Us de Belle-Épine.
        La police mène actuellement l’enquête en remontant la filière des armes dont disposait Ghlam. Cela va assez vite, parce qu’en France les armes sont interdites, ce qui focalise l’enquête sur les « réseaux ».
        Attention, ces réseaux de commerce et de caches d’armes ne sont pas propres au terrorisme, mais concernent tout un ensemble de trafics, y compris à Villejuif où l’on trouve à la fois trafic de drogue et trafic d’armes. Nous espérons donc que l’enquête de la PJ permettra de faire coup double ou triple.

        repondre message

  • Gérard GERIN 25 avril 2015
    07:56

    Dixit : « Heureusement, notre curé, le père Louveau ».
    Pouvez-vous m’expliquer "notre" ? Vous indiquiez en 2003, "je suis à présent quelque part entre agnostique et athée." Votre appartenance à la municipalité, très clairement cléricale, de Ville juif (confère notre échange sur l’adjoint aux cultes, les communiqués du maire sur la création d’une école confessionnelle ...) vous a, peut être, fait de nouveau évoluer.

    repondre message

    • Alain Lipietz 25 avril 2015
      15:56

      Wouah !! Monsieur Gérin ! Vous suivez donc mes opinions religieuses depuis 2003 ! Mais quel honneur !! 
Bon : il se trouve que je n’en ai pas changé, j’écris d’ailleurs un livre à la gloire d’un poète matérialiste athée militant, mais cela ne concerne PAS L’avenir à Villejuif, où nous accueillons toutes religions et irreligions, dans le respect mutuel.

      Bien sûr nous irons à cette marche blanche, y compris son moment dans cette église, qui était visée. Par solidarité, comme nous serions allés à l’église copte, à la synagogue, à la mosquée Rachad si elles étaient victimes d’un acte ou projet d’acte criminel, comme nous sommes allés à la manif pour Charlie, municipalité "cléricale" en tête. 

      Ce ne sera pas votre cas. Faut-il en conclure que vous n’êtes PAS pour manifester contre de tels attentats ? Ou alors en occultant qui en auraient été les victimes ?
      Parallèlement, notre « municipalité cléricale » sera représentée à la marche de Caudry par deux maires adjoints, une musulmane et un homosexuel « outé ».

      
S’agissant de mon texte : l’Église catholique a donné sa position (excellente) sur cette affaire de deux façons, par ses "officiels" (genre évêché de Créteil, conférence épiscopale) et par les représentant "locaux". Donc, vu de Villejuif : "notre" curé, le père Louveau, curé des deux églises concernées. Étaient là aussi "notre" maire, "notre" député, "notre" première adjointe, "notre" président du groupe communiste au conseil municipal etc.


      Quelques remarques sur votre qualificatif de "clérical".
      
 Depuis la loi de 1905 (art 1 : "La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public."), une fonction de la République est de protéger les cultes, et la manif de cet après midi exprime cette "garantie". Il y a donc à tous les échelons (à commencer par le ministère de l’intérieur) un "responsable des cultes", longtemps tenu au ministère par un de mes ex-camarade de Révo ! et de l’OCT passé au MRC (ça nous rajeunit pas…), veillant notamment à ce que les cultes n’empiètent pas sur l’ordre public.
      
 Nous ne sommes pas contre l’établissement d’écoles privées, confessionnelles ou associatives, à Villejuif comme ailleurs, et nous ne les subventionnons pas non plus (ils achètent leur terrain). Dans la mesure où des Villejuifois souhaitent y avoir recours, ça leur évite d’aller à Cachan ou dans le XIIIe.

      repondre message

      • Gérard GERIN 29 avril 2015
        08:44

        ... comme convenu (message privé), et toujours particulièrement gêné par l’étalage de vos "compétences" et "relations", ... je vous félicite pour le glissement sémantique : garantir > protéger.

        repondre message

        • Alain Lipietz 30 avril 2015
          00:41

          Ohoh ! Merci cher Monsieur. Je ne percevais pas comme un "glissement sémantique" que la garantie publique d’une liberté n’impliquait nullement de la "protéger". Vous devriez en parler à la Ligue internationale des droits de l’homme, ils m’avaient convaincu (par glissement inconscient ) du contraire, quand nous devions protester auprès du gouvernement colombien qui ne "protégeait" pas les syndicalistes … ni les curés de la Pastorale de la terre, d’ailleurs.
          Ah, les compétences, les relations, on se laisse si facilement abuser…

          repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article401