L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Thémes > Emploi > Innovation Day à l’Efrei

Imprimez !
16 avril 2015
Alain Lipietz

Innovation Day à l’Efrei

À l’issue de cette compétition de projets d’élèves, la CAVB a été invitée à leur proposer une solution pour créer leur boite : la coopérative !

L’Efrei est une importante (et performante) école d’ingénieurs informaticiens, sise à Villejuif, Avenue de la République, avec sa soeur l’Esigetel. C’est une association sans but lucratif : leur « produit » (5 ans de scolarité) est financé à 80 % par les fais de scolarité et 20% par mécénat et subventions. Et ça se sent : 43 associations parmi les élèves, par exemple : lutte contre la fracture numérique dans les quartiers de Villejuif.

En 4e année, les élèves, par groupes de 8, doivent mettre au point un projet d’entreprise innovante, dans ses aspects techniques et financiers-commerciaux. Ce jour donc, Innovation Day : présentation des projets et prix du meilleur projet. C’est ainsi qu’il y a des années a été inventée la Freebox… L’école continue à développer le projet Caramel, un logiciel gratuit pour les associations et ONG (en bêta, testé auprès de la Ligue contre le cancer).

J’avais contacté l’Efrei en tant que vice-président « Économie Sociale et Solidaire » du la Communauté d’agglomération du Val de Bièvre (CAVB) pour proposer un « amphi » sur la forme coopérative pour créer sa propre entreprise au sortir de l’école. La direction nous a offert beaucoup mieux : coincer cette intervention après la présentation des projets et avant la proclamation des résultat et le cocktail subséquent !

Comme prévisible, les projets de cette année étaient majoritairement orientés « utilité publique » (santé, prévention des catastrophes), bref « coopératifs » dans leur mode de conception et « solidaires » dans leur motivation…

Nous (en l’occurrence Elodie Batté, la chargée de mission ESS de la CAVB, et moi) avons ainsi pu présenter : la CAVB, sa Fabrique (incubateur pour entreprises naissantes), l’Union Régionale des Scop, et Coopaname, une coopérative d’activité géniale où l’on entre comme coopérateur pour développer librement son propre projet, et plus si affinité avec d’autres Coopanamiens. URScop et Coopaname ont présenté à leur tour le témoignage de leurs jeunes pousses (informaticiennes).

C’est un pas important dans la volonté de l’Efrei de s’insérer dans l’écosystème productif de la CAVB, plus largement dans la Vallée Scientifique de la Bièvre, y compris avec son noyau médical, Cancer Campus. Mais c’est chouette qu’elle commence par l’ESS !

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article399