L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Les INFOlettres > La Feuille de mai

Imprimez !
15 mai 2013
Natalie Gandais

La Feuille de mai

Notre lettre électronique mensuelle

Voici le premier numéro de la feuille électronique des Ateliers de l’Avenir à Villejuif, association qui prépare le changement pour les prochaines élections municipales.

Si vous recevez cette feuille, c’est que vous avez participé à un de nos ateliers, ou que vous avez soutenu une de nos pétitions, ou que vous êtes sympathisant d’Europe-Écologie (qui est à l’origine de ces Ateliers) ou que quelqu’un-e nous a dit que peut-être vous aimeriez avoir nos infos... Si vous ne souhaitez plus recevoir cette feuille, envoyez-nous un petit mot.

D’ici mars 2014, nous aborderons publiquement tous les sujets, pour que les un-e-s et les autres puissent évoquer leurs problèmes, leurs envies, et apporter leurs idées. Après l’urbanisme, la laïcité et la santé, nous traiterons de l’école, l’emploi, la sécurité et le vivre ensemble, la vitalité du centre-ville, les quartiers sud, et bien sûr, la dette et les finances municipales.

Actualités

Une grande préoccupation du moment, qui va charpenter la campagne électorale, ce sont les projets urbanistiques de la majorité en place.

En effet, lors du dernier conseil municipal, après avoir donné son avis sur le SDRIF (le nouveau Schéma directeur de la Région Ile de France, qui couvre Villejuif de pastilles rouges de densification) et présenté le bilan d’une « concertation » (qui n’a servi à rien), la ville a « arrêté » son Plan Local d’Urbanisme (PLU), qui devrait lui permettre de faire passer la ville de 55 à 70 000 habitants, en accroissant les hauteurs autorisées pour les immeubles, en densifiant ou en détruisant les quartiers pavillonnaires et en urbanisant les dernières terres agricoles de Villejuif le long de l’autoroute.

Pire encore, ce même conseil a demandé la déclaration d’utilité publique de la ZAC Aragon, alors que 800 personnes ont signé une pétition contre cette ZAC, et que l’association des riverains, forte de 130 adhérents, multiplie les recours.

Bien sûr, l’espoir est permis pour les riverains d’Aragon car les recours peuvent aboutir : le collectif Recours Mareine qui s’est bagarré contre un projet d’immeuble défigurant le peu qui reste du centre historique de Villejuif, sur le terrain "Mareine" en haut de la rue René Hamon, a obtenu la suspension du permis de construire. A suivre !

Et puis, les citoyens peuvent s’exprimer dans les enquêtes publiques. L’enquête publique sur le Sdrif vient de s’achever. Voici la lettre d’observation envoyée par Natalie Gandais pour les Ateliers, celle d’Alain Lipietz pour le groupe Europe-Écologie de Villejuif, et celle de l’association des riverains d’Aragon. A force d’écrire, nous pourrions bien être entendu-e-s ! Bientôt ce seront les enquêtes publiques sur le PLU, la ZAC Aragon, le contrat de développement territorial Campus Sciences et Santé.

Enfin, en matière d’urbanisme, l’espoir réside surtout dans un changement de majorité ! Que ferons nous si nous gagnons ? Continuons d’écouter les habitants, les commerçants, pour savoir ce qu’ils attendent, entourons nous d’experts pour élaborer ensemble des solutions. C’est ce que nous ferons lors de notre prochain débat public, le 4 juin, avec les habitants, les usagers du centre-ville, notre urbaniste Michel Cantal-Dupart et Isabelle Lesens, experte en circulations douces, pour dessiner un centre-ville plus dynamique, plus attrayant, plus chaleureux, plus facile à vivre.

Quelques dates pour nous rencontrer en mai

Nous étions dimanche dernier au vide-grenier de la Coulée verte, nous irons dimanche prochain, le 19 mai, à celui des Hautes-Bruyères. Le même jour, nous pique-niquerons dans le parc, à l’occasion de Fête de la Nature. Le week-end suivant, de nouveau nous visiterons les vide-greniers, samedi 25 mai à Leo Lagrange et dimanche 26 mai au Centre-ville.

Et après ?

Une campagne, c’est du boulot, du boulot, du boulot... Si l’un-e ou l’autre d’entre vous a du temps et des compétences à mettre au service des Ateliers, il faut le dire. Pendant trois mois, de début juin à fin août, nous aurons l’aide d’une étudiante stagiaire de Sciences-po, merci de lui faire bon accueil !

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article38