L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > La Bourse du Travail n’est pas à vendre !

Imprimez !
31 janvier 2015
Natalie Gandais, Patrick Stagnetto

La Bourse du Travail n’est pas à vendre !

La Cgt départementale appelle à une manifestation le 6 février à 18 heures, contre la vente de la Bourse du Travail Gaston Monmousseau. Si c’était vrai, elle aurait parfaitement raison ! Heureusement, il n’en est rien.

La Bourse du travail est un Bien Commun du peuple. Les bourses du travail furent fondées dans les années 1890 pour accueillir les mouvements de solidarité populaire en voie de reconnaissance officielle par la République naissante : syndicats, coopératives, associations, mutuelles. Elles sont le symbole de l’esprit associatif et du vivre ensemble, et, avec la Mairie, de la « République indivisible, laïque, démocratique et sociale » (art. 1 de notre Constitution).

Il y a en dans toutes les grandes villes françaises. Celle de Villejuif dessert en outre L’Haÿ et Fresnes. Elle est la propriété de la mairie. Outre les syndicats, elle a accueilli et accueillera demain d’autres associations, d’éducation populaire ou d’économie sociale et solidaire.

Il n’a jamais été question que Villejuif brade ce service public, il est hors de question que notre ville cède la magnifique maison qui l’abrite au 16 rue Jean Jaurès. Au contraire, Natalie Gandais, en tant que maire adjointe à l’urbanisme, a proposé, sous les applaudissements, à la réunion centre-ville de concertation sur le PLU, de faire du haut de la rue de Paris/Jean-Jaurès, jusqu’à la pointe Gorki, le « Montmartre » de la banlieue sud, dédié aux arts : ce qui implique de protéger absolument la pyramide Cassini et tous les immeubles de caractère remarquable – et la Bourse du travail est l’un des plus beaux !

Alors pourquoi cette agitation ? La Cgt, dont notre élu aux espaces verts, Patrick Stagnetto, est membre, a quelques excuses…

C’est lors de la conférence des présidents de groupes du Conseil municipal, mercredi 28 janvier, sur une remarque de M. Girard (PS) et à la stupéfaction générale, que les élus de Villejuif ont découvert dans une « annexe » au Rapport introductif au Débat d’Orientation Budgétaire, imprimée en caractères minuscules, qu’il était prévu de vendre le « 16, rue Jean-Jaurès », le « 55 rue de Verdun » (celui de la Croix Rouge) et de lancer l’étude d’un « City stade à Jacques Duclos" (Delaune).

Bien entendu, rien de tout cela n’est vrai. Les projets de développement de Villejuif sur les terrains en friche sont étudiés par la Direction de l’Aménagement et de l’Urbanisme (DAU) sous la responsabilité de Natalie Gandais, adjointe à l’urbanisme et au patrimoine.

Le budget de cette Direction pour 2015 a été arbitré dès le mois de décembre et validé par le maire. Il ne prévoit rien de tel. Nous proposerons peut-être un jour à la Croix Rouge un autre lieu, dans le cadre d’une opération d’aménagement de Villejuif, mais nous n’envisageons rien dans ce secteur pour le moment. De même, l’idée d’un City-stade dans le quartier Delaune, ancienne promesse de M. Rabah Balhoul à quelques jeunes, s’était heurtée dès le mandat de Mme Cordillot à l’opposition farouche des habitants du quartier. Ils l’ont à nouveau fait savoir avec inquiétude à Natalie Gandais lors de la "balade urbaine" dans le quartier, dès juin dernier, et le projet est abandonné.

Alors, pourquoi cette erreur dans l’annexe du rapport d’orientation ? Le bureau de l’Union citoyenne du 30 janvier s’est saisi de l’affaire. Un démenti sera envoyé à tous les élus. Une enquête est lancée pour savoir comment ces 3 fausses nouvelles ont été substituées au budget validé de la DAU, s’il s’agit d’une erreur de copié-collé à partir d’une liste du domaine communal ou d’une véritable provocation destinée à alimenter l’opposition en cette période électorale. ( Au 7 février 2015, enquête faite, la publication de cette liste est bien une erreur dont le maire et l’adjoint aux finances assument la responsabilité. Les services n’y sont pour rien.)

En attendant, nous irons avec la Cgt manifester notre attachement à la Bourse du travail et au bel immeuble qui l’abrite.

Natalie Gandais, première adjointe chargée de l’Urbanisme, du Patrimoine, des Travaux, de l’Habitat, du Cadre de vie, du Logement et des Espaces verts.

Patrick Stagnetto, conseiller municipal délégué aux espaces verts, membre du bureau du collectif Ile de France CGT USTM (métallurgie), et délégué syndical chez Citroën

Post scriptum : le communiqué de la mairie du 4 février

PDF - 113.7 ko

Post-scriptum 2 : Notre correspondant « Lozaits94800 » qui se fait appeler « Quartier Sud » sur Facebook nous a fait parvenir par ce biais le tract suivant. Avec nos remerciements.

Partager

Commentaires

5 Messages

  • Alain Lipietz 5 février 2015
    19:03

    "Contrairement au tract co-­‐signé par FO 94, la CGT du Val-­‐de-­‐Marne, l’Union syndicale Solidaires 94 et l’U. 94, appelant à un rassemblement vendredi 6 février 18h sur le parvis de l’Hôtel de Ville, la Bourse du travail située 16 rue Jean-­‐Jaurès à Villejuif ne sera pas fermée." ( communiqué de presse de la mairie de Villejuif). Voila qui est clair, même si nous savons que certains, jusque dans le bâtiment historique de la mairie, s’obstinent à souhaiter dire/écrire le contraire.

    repondre message

    • Vincent Ginsburger-Vogel 6 février 2015
      10:16

      Bonjour monsieur Lipietz,

      Je me réjouis de cette citation. Quelle en est la source et comment peut on avoir accès à la totalité de ce communiqué de presse ?

      Par ailleurs, celui-ci clarifie t’il la position du maire qui a affirmé auParisienqu’il s’agit bien d’un scénario envisageable ?

      repondre message

      • Alain Lipietz 6 février 2015
        12:16

        Bonjour M. Ginsburger
        Vous trouverez en « post-scriptum » du billet de N. Gandais et de P. Stagnetto le communiqué intégral de la mairie, en date du 4 novembre.
        Quant aux scénarios… je vous rappelle que nous nous sommes engagés à créer plusieurs services nouveaux (Maison des initiatives et de l’emploi, etc) et à encourager plusieurs initiatives de l’économie sociale et solidaire (épicerie solidaire , régie de quartier…) qui tombent dans le champ historique des « Bourses du Travail » (allez jeter un œil sur la façade de la Bourse du travail à Paris : les grands noms qui y sont inscrits vous rappellent la vocation des Bourses du travail).
        Or, nous manquons cruellement et d’argent et de locaux. Il est clair que, puisque nous cherchons à ne pas augmenter les impôts, une partie de la vente des terrains sous-utilisés servira à se désendetter et à augmenter les services publics rendus sur les autres, et que tous les locaux que nous conserverons seront plus intensivement utilisés ! D’où la construction de scenarios.
        S’agissant de la Bourse du travail-Maison du Peuple : comme le dit le communiqué, elle restera au 16 rue Jean Jaurès. Non seulement ce bâtiment est très beau et très grand, mais il se prolonge par un jardin avec un autre bâtiment qu’on ne voit pas de la rue. Ce vaste ensemble ne peut être réduit à une « Maison des syndicats ». Nous découvrons aussi d’autres lieux (aux Hautes Bruyères, par exemple) inutilisés de manière incompréhensible. C’est sur toutes ces données (pas encore recensées intégralement) que nous construisons des scenarios.

        repondre message

        • Vincent GINSBURGER-VOGEL 10 février 2015
          15:41

          Merci de cette réponse, dont je prends connaissance un peu tardivement.
          J’ai d’autant plus de mal à comprendre ce qui s’est passé vendredi soir, au vu de celle-ci. Si les nouvelles sont si rassurantes, pourquoi le maire lui-même n’est il pas venu en faire publiquement l’annonce ?

          repondre message

          • Alain Lipietz 10 février 2015
            23:47

            Nous ne sommes pas en charge de la stratégie de communication du Maire. Mais nous regrettons que cet incident ait provoqué une "montée aux extrêmes" de part et d’autre. Dans la situation difficile que vit la France, l’esprit du rassemblement du 11 janvier, avec cela que cela implique de dialogue, devrait s’imposer.

            repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article362