L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Staliniens : le retour

Imprimez !
20 septembre 2014
Alain Lipietz

Staliniens : le retour

Depuis leur cuisante défaite aux élections de mars dernier, les communistes de Villejuif ont retrouvé les pires réflexes de l’époque la plus sombre de leur histoire, quand ils soutenaient sans réserve le camarade Staline, son pacte avec Hitler et le partage de la Pologne entre Hitler et lui, puis (sous Brejnev) l’invasion de la Tchécoslovaquie en 1968, et finalement le "bilan globalement positif de l’Union soviétique" (comme disait G. Marchais, ancien député de Villejuif encore honoré, on ne sait pourquoi, d’un nom de place devant le Biopark, comme si Villejuif manquait d’illustres médecins).

Nous avions noté avec inquietude leurs éloges de cette agression de la Pologne en 1939 "en vertu du pacte de non-agression", prolongés (c’est en quelque sorte plus embêtant) d’un éloge de l’annexion de la Crimée par la Russie, cette année. Nous pensions qu’il s’agissait de cas isolés.

Hélas ! Ce matin même, dans le cadre des Journées du Patrimoine et du centenaire de la Grande Guerre, la Ville inaugurait une exposition sur la “marche à la guerre de 1914”. Alors que les premiers visiteurs villejuifois ressortaient en méditant comment l’acte d’un terroriste serbe séparatiste avait servi de prétexte aux forces qui allaient déclencher la tragédie et ses millions de morts, le PCF organisait une contre-manifestation où, sous couvert de Culture de paix, des orateurs (pas tous) faisaient l’éloge de l’invasion russe en cours dans l’est de l’Ukraine au secours de sécessionnistes …

Culture de paix… ? Culture de guerre, oui. Cette ignoble fumisterie, qui consiste à inverser le sens des mots les plus graves, inspira aux citoyens soviétiques, sous Brejnev, une plaisanterie alors fameuse : Y aura-t-il une troisième guerre mondiale ? Non, mais la lutte pour la Paix sera si intense qu’il n’y aura pas de survivant.

Bien sûr, nous sommes pour les droits des minorités nationales, et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Mais en même temps nous sommes pour que les douloureux conflits se règlent de façon pacifique, démocratique, comme le référendum écossais de cette semaine, la séparation de la Tchéquie et de la Slovaquie, l’accord de paix israelo-palestinien Arafat-Rabin (avant que celui-ci ne soit assassiné par les jusquauboutistes partisans de Netanyahou), etc. Pour nous, c’est ça la “Culture de paix”. Mais la culture de guerre qui se vend comme une culture de paix, nous ne la subventionnerons plus. Nous préférons utiliser les maigres resssources de la ville à un spectacle comme Le Feu d’après Henri Barbusse, cet après-midi parc P. Neruda.

Plus généralement, la culture stalinienne du mensonge ressort intégralement à Villejuif. Toujours ce matin, le PCF distribuait un tract (reproduit plus bas) illustré d’un photo-montage représentant Franck Le Bohellec et moi-même… en charcutiers. Vulgarité du procédé mise à part (a-t-on jamais vu l’Union citoyenne publier une caricature de Mme Cordillot ?), on nous accuse de "charcutage électoral visant à limiter le droit de vote”.

Pourquoi ? Parce que les deux cantons de Villejuf vont être réunifiés ? Parce que la carte des bureaux de vote va (peut-être) être révisée pour tenir compte des nouveaux quartiers, de la disparition des bureaux de vote du collège K. Marx etc ? En quoi, bon-sang, cela représente-t-il un "charcutage électoral" ? Mystère.

Ce tract du néo-stalinisme villjuifois confirme d’ailleurs ce qui devient un rituel d’accusation. N’ayant rien de concret à reprocher à la nouvelle majorité de Villejuif, le PCF procède par accusations-bobards. Au bout de quelques semaines, tout le monde constate que rien de ce qui était dénoncé ne s’est réalisé : ce n’était que des bobards. Il suffit alors au PCF d’écrire : "Grâce à notre résistance, ces vilaines intentions des charcutiers ont été mises en échec". On nous a déjà fait le coup à propos de HLM qui seraient rasés, ou du pseudo-abandon du projet Mareine, etc.

Le nouveau tract du PCF est intégralement construit sur ce modèle. Exemple (mais on pourrait prendre celui des associations) : la composition des groupes politiques au Conseil municipal. L’Union citoyenne a invité toutes les composantes du Conseil municipal à débattre du règlement intérieur de ce conseil. Jamais une telle co-élaboration n’avait eu lieu depuis que j’ai été élu à Villejuif, en 1995. À cette réunion, chacun réfléchissait tout haut de ce que serait la taille minimale d’un groupe politique au Conseil municipal. Deux membres de l’Union citoyenne ont proposé "5", soit la possibilité de 9 groupes au Conseil municipal. Gaelle Leydier (seule élue du Parti de gauche) et Marc Badel (seul élu du MRC) ont demandé "2". Les représentants de l’Avenir à Villejuif ont dit : "Alors nous proposons deux. Avec 5, ni M. Harel, ni même le PS en s’alliant avec M. Badel, ne pourraient constituer de groupe". Et cette solution a été retenue : deux.

C’était un débat normal, ouvert, où chacun réfléchissait tout haut, afin d’arriver à une solution juste et pas trop "balkanisée". Dans le tract du PCF, ça devient : "la volonté de régenter autoritairement le conseil municipal en réduisant les droits de l’opposition".

Qui n’a pas connu le Conseil municipal de Villejuif sous Cosnier et Cordillot n’a pas connu la douceur de vivre...

Le tract du PCF :

PDF - 449.3 ko

Partager

Commentaires

5 Messages

  • Philippe Delvalée 22 septembre 2014
    18:19

    En même temps, comment imaginer que des staliniens ne se comportent pas comme des ... Staliniens ?!
    amitiés

    repondre message

    • Alain Lipietz 22 septembre 2014
      19:57

      Bof, on croyait qu’ils avaient évolué. En réalité, qui n’examine pas son passé est condamné à le revivre.

      repondre message

  • Alain Lipietz 22 septembre 2014
    19:54

    M. Rouy, président du Mouvement de la Paix à Villjuif , nous prie de faire savoir à nos lecteurs qu’il n’a "pas parlé de l’Ukraine contrairement à ce que laisse entendre l’article paru sur le blog" (??)
    Nous n’avions pas conscience que ce blog le visait personnellement, mais s’il a cru s’y reconnaitre, nous lui laissons bien volontiers rectifier.

    repondre message

  • RIbeddu 3 octobre 2014
    15:25

    C’ est curieux cette façon que avez de censurer les voix discordantes...
    A propos de l Ukraine, j ai bien compris que vous souteniez l actuel gouvernement mis en place, avec le concours de l UE et des USA suite au coup d état du 22 février. Comme vous aimez fouiller dans les poubelles de l histoire, je préfère Lenine aux membres de Pravy sektor et Svoboda, admirateurs du III ème Reich, dont certains sont membres du gouvernement ukrainien...afin à chacun ses idoles !!!
    Bien qu il n y ait pas de fascistes dans la majorité municipale actuelle et c est heureux ! je comprends mieux votre logique des alliances contre nature.

    repondre message

    • Alain Lipietz 4 octobre 2014
      15:55

      Bonjour Ribeddu
      Comme nous l’avons dit il y a quelques mois, quand la question s’est posée, nous ne passons plus en effet les messages injurieux sans contenu de débat, encore moins si leur auteur est anonyme (ce qui n’est pas votre cas puisque vous nous donnez votre adresse mail). En fonction de cette politique éditoriale commune à tous les médias, nous avons supprimé un message validé trop hâtivement (signé "Gervaise") et n’avons pas validé votre premier message qui ne contenait que des sarcasmes (ce qui n’est pas le cas de celui-ci).
      Vous critiquez la sélectivité de notre "courrier des lecteurs", je vous invite à consulter les sites du FdG ou du PCF de Villejuif .
      
L’Avenir à Villejuif n’a pas de position sur le parlement et la présidence Ukrainiens issus des élections. Cela ne fait pas partie du "but social" de notre association. En revanche nous avons eu à critiquer l’usage des commémorations à Villejuif (déportation, 8 mai, Libération) pour célébrer le Pacte Hitler-Staline de démembrement de la Pologne, et il se trouve que cet éloge du pacte a été utilisé à cette occasion pour "justifier " l’annexion de la Crimée, comme il l’est maintenant pour justifier la "sécession" de l’Ukraine orientale avec l’aide des troupes russes. Nous ne considérons pas qu’il s’agisse de culture de paix.
      Si vous souhaitez discuter du Pacte, ou de l’Ukraine, je vous invite à vous inscrire dans le cadre d’un fil de discussion à ce sujet par exemple dans le forum ici.

      repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article305