L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Qui sommes-nous ? > C’est fait !

Imprimez !
5 avril 2014
Alain Lipietz

C’est fait !

Le discours de Natalie Gandais

Avec une majorité de 30 voix sur 45, le nouveau maire, Monsieur Franck Le Bohellec, et la liste d’adjoints que nous avions présentés, sont élus ! Natalie Gandais est donc première adjointe.

Voici le discours de Natalie Gandais, pour présenter la candidature de Franck le Bohellec.

Madame la doyenne, madame le maire sortant, mesdames et messieurs les conseillers municipaux, mesdames, messieurs,

Pour commencer, je veux rendre hommage à Madame Cordillot, le maire sortant. Son discours montre qu’elle a acquis une profonde compréhension de la situation que nous vivons, qu’elle a compris que les habitants espéraient avant tout le changement.

Aujourd’hui est un jour exceptionnel à Villejuif, un jour historique où la majorité en place depuis 1925 va changer de bord. Ce n’est d’ailleurs pas tant un changement de bord, qu’un changement de style, un changement de pratiques. A la demande des citoyens, entre les deux tours, une Union citoyenne s’est constituée pour réaliser ce changement. La France entière a observé avec curiosité cette alliance.

Le premier effet de cette Union citoyenne, c’est la mobilisation des électeurs pour le deuxième tour : nous sommes passés d’une participation de 48,4 % au premier tour à 54,8 au second tour. Le deuxième effet, bien sûr, c’est que l’Union a gagné.

Cette alliance a été possible pour plusieurs raisons. La première, c’est que les habitants nous l’ont demandée, à tous, tout au long de la campagne : « Unissez vous, listes de l’opposition, sinon rien ne changera jamais à Villejuif ». La seconde, c’est que nos programmes, écrits tout au long de la campagne en écoutant les demandes et les attentes des Villejuifois, finalement étaient assez proches.

La troisième raison, c’est que les candidats de nos 4 listes du premier tour étaient d’abord des citoyens engagés pour leur ville. Peu d’entre eux avaient la carte d’un parti politique. C’est pourquoi il nous a été possible de faire cette alliance, en toute indépendance, dans l’intérêt de la ville et de ses habitants, et sans égard pour les consignes partisanes des appareils politiques.

C’est l’intérêt général, la demande pressante des Villejuifois qui nous a permis de faire cette Union citoyenne et de dépasser ce qui avait pu nous séparer pendant le premier tour. Voilà pourquoi nous avons gagné.

Ce soir, Franck le Bohellec va devenir le nouveau maire de Villejuif. Il est arrivé en tête de nos 4 listes au premier tour, il a conduit notre Union citoyenne au deuxième tour et à la victoire, c’est à lui d’être le maire.

Je le connais. Soucieux de l’amélioration du cadre de vie, il partage les préoccupations écologistes que nous, les candidats de l’Avenir à Villejuif, avons portée au premier tour. C’est un humaniste, un homme attentif à la diversité sociale, culturelle, générationnelle. Voilà pourquoi nous lui faisons confiance.

Franck, nous te souhaitons bonne chance et bon courage, tu peux compter sur notre soutien et notre participation loyale et sincère.

Monsieur Harel n’était pas candidat et ne présentait pas de liste d’adjoints. Il y a eu à chaque fois 5 blancs ou nuls. Comme nous ne savons pas ce que l’élu FN a voté, nous ne pouvons q’affirmer que 3 ou 4 colistiers de M. Harel ont quitté avec lui l’Union citoyenne.

Plus tard ici un résumé de cette séance historique.
.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article280