L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Villejuif en Crimée

Imprimez !
28 mars 2014
Alain Lipietz

Villejuif en Crimée

A propos de la lettre de Souela

Depuis trois jours, la machine assoupie et divisée du PCF Villejuifois s’est réveillée, avec le soutien de militants rameutés de la France entière. Et avec ce réveil, celui des pires instincts du totalitarisme. Pas chez toutes et tous, soulignons-le d’emblée.

J’ai fait une tournée de « boitage » avec deux charmants militants du PCF. Nous nous partagions les difficiles négociations d’ouverture des portes à digicode ! Un résident s’en étonnait… le militant du PCF m’a dit en souriant « C’est pas grave, ce n’est que de la politique ».

Mais à ces quelques exceptions près, cette « politique » a retrouvé à Villejuif, et par ricochet dans les communes voisines tenues par la « solidarité de gauche », les pires méthode du stalinisme.

Villejuif est couverte d’affiches, inondée de tracts, caricaturant de façon hideuse notre tête de liste du premier tour, Natalie Gandais, qui reçoit des menaces de mort.
Les agents municipaux qui n’ont pas voté dimanche dernier sont soumis à des pressions et s’en plaignent à nous. La Cgt en tant que telle leur distribue un tract les appelant à voter Cordillot en leur expliquant que nous supprimerons tous les services publics.
Les auxiliaires de vie scolaire sont réunies dans les écoles par le PCF, on leur explique que, si nous gagnons, elles seront toutes licenciées.

Mais le pire, ce sont les reniements arrachés par les méthodes dignes de L’aveu, par la carotte et par le bâton et jusque aux plus odieux chantages, à nos anciens amis, sympathisants, membres de notre liste du premier tour. Aussitôt arrachés, ces « aveux » sont publié en tracts ou mis sur le site de Mme Cordillot , et même sur sa profession de foi, non sans quelques commentaires perfides qui rappellent par où ils les tiennent. Et encore ! Dans certains cas le reniement proclamé n’a même pas été demandé à l’intéressé, tel Mafout Brahim Djahlat, qui se retrouve, abasourdi, sur la profession de foi de Cordillot… ainsi que tous nos colistiers aux noms maghrébin ! Il publie un démenti.

Ces chantages sont exercés y compris par des dirigeants de communes voisines, y compris PS ou EELV. On devine derrière cette contamination stalinienne l’ombre du réel adversaire des Villejuifois, qui tire toutes les ficelles : l’empire financier de la Sadev, promoteur attitré du PCF, mais aussi de quelques autres maires (solidarité bétonnière qui a d’ailleurs contribué à la chute du PS, dès le premier tour, dans la commune de L’Haÿ les Roses.)
La propre mandataire financière de Natalie Gandais, habitante de Créteil, y est soumise à d’énormes pressions pour se désolidariser publiquement de Natalie.

Mais détaillons un cas parmi d’autres : celui de Souela, suppléante EELV sur Villejuif aux dernières élections législatives et qui figurait sur la liste L’Avenir à Villjuif . Grandie dans l’une des cités les plus exclues, Lamartine, Souela s’en est tirée, à force d’études. Elle a un bon travail à Paris, elle continue ses études, elle a des enfants en bas âge. Elle vient de déménager à Athis Mons, dans l’Essonne.

Mercredi au marché Delaune, les larmes aux yeux, Souela me dit « J’arrête la campagne ». Elle a reçu de la mairie d’Athis-Mons une menace terrible : « Si vous ne vous désolidarisez pas de Natalie Gandais, vous n’aurez plus de place à la crèche pour vos enfants ». Le « Mazarin » de EELV, baron de l’Essonne, l’a également averti : « Si tu ne renie pas Natalie Gandais publiquement, je briserai ta carrière politique dans l’Essonne ».
Je lui ai répondu : « Pense d’abord à tes enfants, signe tout ce qu’ils veulent, nous saurons très bien comment cela t’a été arraché ».

Alors hier, le maire d’Arcueil, Daniel Breuiller, qui sur sa page Facebook "espère" que la victoire de la droite au niveau du Grand Paris assurera « l’autonomie des Territoires » (sic), publie sur le site EELV national un appel à voter Cordillot pour garder le Territoire du Val de Bièvre à gauche (comprenne qui pourra) et « nous invite à prendre connaissance » de l’atroce déclaration arrachée à Souela. Le tout étant répercuté par des tracts distribués sur Villejuif où l’on peut lire le texte monstrueux extorqué à notre amie.

Mais comme dans les films où l’on voit des otages lire des déclaration extorquée sous la torture physique ou morale, en y glissant une petite phrase signifiant pour qui sait entendre « Ne croyez rien de ce que je vous dit, je ne parle pas librement », Souela a astucieusement laissé passer une petite phrase significative ! La voici : « Colistière au 1er tour sur la liste d’Europe Écologie Les Verts (EELV) à Villejuif, je ne pouvais imaginer que la tête de liste s’unisse à la droite ».

Or, ce que ses bourreaux n’avaient pas remarqué, Souela figure… sur la photo de l’affiche et la profession de foi de la liste Union Citoyenne pour Villejuif, derrière Natalie Gandais et les trois « candidats de droite » !! Jolie femme , elle ne s’était plainte, légitimement, que d’une seule chose : l’ombre d’une feuille sur sa bouche y fait comme une tache bleue, que nous n’avons pu réparer…

Tu as bien fait, Souela, personne ne va plus les croire, jamais.
Mais il faut savoir que si après cette campagne le PCF conserve cette mairie, reviendront les pires méthodes des années 50, comme en Crimée.

Partager

Commentaires

10 Messages

  • AngeJ 28 mars 2014
    20:55

    Vous évoquez souvent les liens entre le PC et la Sadev, pouvez vous développer ?

    repondre message

    • Alain Lipietz 28 mars 2014
      21:32

      A quelques heures du "gel" de ce site, pas trop le temps de développer, mais voyez ici, c’est assez complet.

      repondre message

      • julien 28 mars 2014
        22:35

        Bonjour.
        Ce n’est pas grand chose, mais je voulais vous apporter mon soutient le plus absolu.

        Je n’habite pas Villejuif, je ne vote pas à Villejuif, mais je me dois de saluer votre démarche.
        Electeur du Front de Gauche, mais qui s’en souci, et Dyonisien, je me reconnais dans votre combat ayant de nombreux points communs avec ceux menés en Seine Saint Denis.
        Je connais ces insultes, ces intimidations, je connais les méthodes de votre mairie, car au loin, à l’autre bout du périphérique, des citoyens luttent eux aussi pour améliorer leur quotidien, celui de leurs enfants.
        Ils le font car ils aiment leur ville, qu’ils ne peuvent plus se résoudre à la voir sombrer, année après année, ils le font car ils n’en peuvent plus d’être éternellement ces banlieusards rouges, jouets méprisés sans identité d’un parti sans avenir.
        L’avenir vous avez eu assez de courage pour le rendre, ensemble, au delà d’étiquettes de papier, à votre communauté. Votre combat est juste, votre combat doit être victorieux.
        Les Villejuifois, petit bout de France ont une chance infinie, celle de recevoir dans cette période si difficile la promesse d’un engagement véritable, celui qui défend l’intérêt général.

        J’espère que votre initiative commune fera tâche d’huile, j’espère que les succès accompagneront vos routes, et aujourd’hui, j’aurais été fier d’appartenir à Villejuif, qui m’encourage devant les murs qui se dressent encore, ici, à Saint Denis.

        Bonne chance à vous, vous qui nous donnez à tous cette belle leçon de démocratie.

        Un citoyen admiratif.

        repondre message

  • DELVALEE 28 mars 2014
    22:33

    Bonsoir Alain,

    J’espère de tout cœur que vous allez pouvoir vous libérer de ce climat délétère qui fait froid dans le dos. Comme je l’ai ajouté au titre de ton post, si tu ne l’as pas vu, regarde les 3 épisodes qu’Arte vient de diffuser sur la normalisation en Tchécoslovaquie suite à l’invasion soviétique de 1968 pour remettre dans le droit chemin les communistes égarés qui voulaient faire avancer un socialisme démocratique.

    Comme quoi, les années passent mais les mêmes méthodes continuent !

    Ce film montre bien les méthodes de pression et d’intimidation utilisées à l’époque et qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à celles que tu évoques !

    Amitiés.

    repondre message

  • Votre nom 28 mars 2014
    23:49

    Madame

    Ce que vous nous racontez est très grave et je partagerais sans retenue votre indignation si mon esprit critique ne s’était pas mis en marche....

    Le dépôt des listes étant clos depios mercredi et votre collistière s’étant retirée mercredi pourquoi n’est elle pas sur la liste

    http://www.vivreavillejuif.org/2014/03/26/la-liste-union-citoyenne-pour-villejuif/

    D’ailleurs, je ne la vois pas sur la photo...

    Et franchement, une ancienne candidate aux législative qui reçoit de très graves menaces et qui ne porte pas plainte ?....

    Aller, n’en jeter pas plus, la coupe est pleine !!

    repondre message

    • Alain Lipietz 31 mars 2014
      12:36

      Bonjour Anonyme
      Souela était dernière sur la liste "L’Avenir à Villejuif". Je vous laisse calculer son rang sur la liste fusionnée. C’est pourquoi elle ne s’est pas retirée mercredi " de la liste" mais "de la campagne".
      Quant à l’accusation implicite de lâcheté que vous portez contre elle dans votre avant-dernière phrase, monsieur le prudent anonyme, elle ne fait qu’illustrer le climat délétère que le PCF-PS a fait pesé sur Villejuif jusqu’à la nuit dernière.
      Justice immanente ? Le PS est aussi tombé à Athis, ses enfants garderont leur place à la crèche.

      repondre message

      • de la mata jeanpaul 28 décembre 2015
        01:10

        Quand y’a des crapules en politique vous vomissez mais vous ne citez par leur nom, l’Alain ?

        Comment voulez vous que nous les prolos sans dents illettrés vous apprécient ensuite, bordel de bordel ?

        Votre politiquement correct on s’en fout comme de l’an 40, nous...qui sont les salopes et salopards qui ont menacé notre Athégienne Souela ?

        T’as peur de quoi Camarade...non mais !

        repondre message

        • Alain Lipietz 29 décembre 2015
          11:36

          Bonjour Jean Paul de la Mata
          Assez étrange de revenir sur ce sujet 18 mois apres, mais je pense que l’article cite tous les noms sauf celui du maire de l’époque à Athis-Mons que l’on peut trouver facilement. Le "Mazarin de l’Essonne " est bien entendu JV Placé.
          Aujourd’hui ce maire est battu, JV Placé viré de EELV, et Souela va bien, merci.

          repondre message

  • Habitant de Villejuif 31 mars 2014
    11:49

    Bonjour,
    Je ne vous dis pas combien je suis content de cette victoire de ce mouvement Citoyen !
    J’aimerais tout simplement dire que " Gagner cette ville du PCF est difficile mais la garder pour la prochaine élection n’est pas facile non plus".
    Je compte sur vous, mesdames, messieurs tout fraichement élus de nous entretenir cette victoire et nous rendre fiers d’être Villejuifoises, Villejuifois.
    Merci !

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article269