L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Qui sommes-nous ? > Compte-rendu de la réunion des adhérents des Ateliers du 10 janvier (...)

Imprimez !
16 janvier 2013
Natalie Gandais

Compte-rendu de la réunion des adhérents des Ateliers du 10 janvier 2013

Présents : Claire, Monique, Stéphane, Patrick, Colette, Rosita, PhilippeR, Alain, Natalie, MichelB, MichelC, Marie-Thé, Isabelle, PhilippeV, Daniel.

IDFE. PhilippeR présente l’association Ile de France Environnement et nous suggère d’adhérer, ce qui nous permettrait de bénéficier du réseau associatif et des compétences des experts environnementalistes, ainsi que des pages de Liaisons, le bulletin d’IDFE. Débat. Les présents étant tou-te-s favorables à la démarche, Natalie présentera la candidature des Ateliers et proposera un article de présentation.

Parc des Hautes-Bruyères. Stéphane nous a appris que le CG envisage la suppression de son service d’animation des parcs. Nous avons adressé en décembre un courrier au Président du CG. Natalie fait le point sur les menaces qui pèsent sur les animations dans le parc, on convient d’aller rencontrer les riverains et usagers du parc pour leur proposer de signer un texte de soutien aux animations, dans la perspective des prochaines discussions budgétaires au CG. La pétition peut être signée en ligne sur notre site .

Métros. Alain et Natalie ont rencontré ce jour la Société du Grand Paris pour se faire préciser les projets impactant Villejuif et transmettre nos propositions et idées. Voir le compte-rendu d’Alain.

  • Creusement des tunnels : Contairement à ce qu’on avait compris lors de la présentation de la ligne Rouge, les tunneliers ne partiront pas d’Aragon, mais convergeront vers Villejuif depuis Bagneux et Vitry. Nous ne subirons donc pas l’évacuation des gravats de la ligne Rouge. En revanche, le tunnel de la ligne Bleue sera creusé depuis la station IGR vers Paris, et la SGP recherche une solution d’évacuation par l’autoroute.
  • Gares : Les gravats à évacuer d’Aragon sont ceux du creusement de la gare, nous avons transmis à la SGP la proposition de Michel de les faire partir par le tramway dans des wagons spéciaux. Des négociations sont en cours avec les commerçants de la rue Aragon qui doivent quitter les lieux pour laisser la place à la gare.
  • Nous insistons sur notre attachement au parc des Hautes-Bruyères et sur notre souhait que l’impact de la station IGR soit le plus léger et transparent possible.
  • Connexion entre la Bleue et la ligne 7 : nous apprenons que c’est Jérôme Coumet, le maire du 13e, qui s’oppose à une station de la 14 à Maison Blanche, parce qu’il en veut une à Place de Rungis. Nous écrirons à Denis Baupin, député écologiste du 13e, pour lui demander son soutien.

Alain coordonnera l’atelier Gare et abords d’Aragon.

PLU. La carte de zonage, la trame verte et le projet de règlement sont sur le site de la ville. Mais d’autres documents importants comme le rapport de présentation, les cartes des emplacements réservés, des sites protégés... n’y sont pas. Cantal précise que le rapport de présentation est un document opposable et qu’on doit pouvoir le consulter. Il nous recommande d’examiner l’ancien POS pour mieux percevoir les évolutions proposées par le PLU. On se répartit en ateliers pour préparer les questions à la municipalité et nos amendements.

Monique coordonne l’atelier Zones pavillonaires, MichelB et PhilippeV l’atelier Zone centre et commerces, Natalie l’atelier Zone des grands ensembles.

Prochain Atelier  : nous aurons le 5 février à 19h un débat sur la laïcité, une question qui est envisagée de différentes manières selon l’histoire et le vécu des un-e-s et des autres, afin de mieux connaître ce que dit la loi, et ce qui peut être attendu de la part d’élus municipaux. C’est aussi une question d’actualité, avec le projet de mosquée qui pourrait être construite sur l’emplacement de la gendarmerie, à un coût très important pour la collectivité. Cf la lettre d’Alain au préfet ici. C’est enfin une question sur laquelle nous devons adopter une position commune par exemple pour notre future politique dans les cantines scolaires (dans l’agglomération de Plaine Centrale, tous les enfants ayant des réticences vis à vis de la viande se voient proposer une alternative végétarienne).

Nous aurons comme invité Rémi Rouquette, avocat et professeur de droit administratif, auteur d’ouvrages sur la laïcité, les collectivités territoriales et les cultes. Nous inviterons également les représentants locaux des cultes. Ce débat sera ouvert à nos adhérent-e-s et sympathisant-e-s, mais nous ne distribuerons pas de tracts, nous souhaitons arriver à partager une approche de la laïcité avant d’avoir à en débattre publiquement.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article17