L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Réunions publiques > Café citoyen à l’Auto-école : on roule tous dans le même sens !

Place Rodin (Lozaits-Karl Marx)

Imprimez !
11 février 2014
Alain Lipietz

Café citoyen à l’Auto-école : on roule tous dans le même sens !

Compte-rendu du débat du 5 février.

C’est à l’Auto-école de la place Auguste-Rodin qu’après sa récente intégration dans L’Avenir à Villejuif, Mostefa Sofi a organisé un café citoyen. Autour d’un buffet végétarien, des Villejuifois de tous horizons sont venus exprimer leurs mécontentements.

Mixité sociale

La discussion s’est engagée sur le manque de mixité sociale, plusieurs participants, comme Edwige, mère de deux petites filles et Isabelle, enseignante dans la même école (Paul Langevin) ,faisant remarquer que ce manque de mixité sociale empêchait l’intégration au sein de la ville des habitants issus de l’immigration.
Alain Lipietz a souligné l’importance de la mixité sociale dans l’apprentissage de la langue française. L’Avenir à Villejuif s’engage à limiter la part de HLM dans les futurs programmes à 25%, plus 10 % d’accession sociale.

Pas contents, les parents d’élèves

Le quotient familial a également été mis en cause par des parents d’élèves. Les tarifs, devenant vite élevés, au-dessus de ceux des villes voisines, pénalisent les familles des classes moyennes. Dans la foulée, les repas dans les cantines ont été eux aussi la cible des critiques : il a été déploré que les cuisines internes aux écoles soient abandonnées au profit de la centralisation et de la sous-traitance de la préparation des plats, rendant ainsi la qualité plus difficile à contrôler.

Pas de PME, pas d’emploi

La municipalité ne favorise pas l’implantation de PME et n’a pas de locaux pour les accueillir, ont regretté les intervenants. Elle préfère faire venir des entreprises comme LCL qui n’embauchent pas d’habitants villejuifois. La mobilisation est essentielle, avec la création indispensable d’une maison de l’emploi dans cette ville de 56 000 habitants. Rappelons que Villejuif compte 13,6 % de chômeurs, contre 9 % dans l’ensemble du département.

L’urbanisme, c’est n’importe quoi

Pas de café citoyen sans le sujet crucial de l’urbanisme ! Villejuif est devenu un eldorado pour les constructeurs, la mairie met en place des opérations avec les entreprises du bâtiment sans entendre les souhaits et les protestations des riverains, avec des installations qui ne sont pas adaptées aux quartiers, comme par exemple rue Reulos…

Au cours de cette rencontre riche et instructive, les candidats de L’Avenir à Villejuif ont pu constater que les préoccupations des habitants des différents quartiers se rejoignent… et rejoignent leur programme !

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article160