L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Qui sommes-nous ? > Les candidates, les candidats > Mostefa Sofi rejoint l’Avenir à Villejuif.

Imprimez !
28 février 2014
Alain Lipietz

Mostefa Sofi rejoint l’Avenir à Villejuif.

C’est le premier élu de la majorité municipale sortante à nous rejoindre, côté socialiste, mais avant tout issu de la société civile. Premier effet des désaccords au sein de l’ancienne majorité, et aussi d’une déception palpable à l’égard du Parti socialiste villejuifois. Et la confiance retrouvée, grâce à la méthode de notre liste citoyenne.

Je suis né il y a 40 ans maintenant dans une ville voisine, Vitry. Arrivé en 2000 à Villejuif, je suis le père de trois enfants et facteur sur la plateforme de Villejuif.
Depuis longtemps investi dans le monde associatif notamment pour les jeunes en difficulté des quartiers populaires, j’ai toujours aimé être au contact des autres et c’est donc tout naturellement que je me suis dirigé vers le monde politique dès 2008. J’ai été élu dans la majorité du maire sortant en qualité de citoyen apparenté au groupe PS.

Ne rien dire, ne pas s’investir c’est laisser les autres choisir pour nous, et moi je m’y refuse ! Durant les six années de mon mandat, j’ai beaucoup appris notamment en matière d’urbanisme, de politique du logement (je suis administrateur de l’OPH de Villejuif) ou encore du développement économique qui sont des secteurs où il reste encore beaucoup à faire.

La majorité actuelle est à bout de souffle et ne pense qu’à son maintien au pouvoir, quitte à faire des alliances de circonstance incohérentes, au détriment des Villejuifois. J’ai donc décidé de m’investir aux côtés de Natalie Gandais, car nous partageons les mêmes valeurs d’équité et d’intégrité.

Le communiqué de Mostefa Sofi :

Ecrivons une page ensemble !

Militant associatif actif, puis élu de la société civile dans la majorité municipale en 2008, je rejoins l’Avenir à Villejuif, la liste conduite par Natalie Gandais.
Tous ceux qui me connaissent en tant qu’associatif, mais aussi en tant qu’élu, savent à quel point je suis attaché à la justice, à l’égalité des chances et à la défense du service public.
Force est de constater que notre ville n’a pas la vie politique locale qu’elle mérite. Aujourd’hui la donne est mauvaise, il faut rebattre les cartes car le débat démocratique ne se joue pas qu’entre partis politiques !
Comment redonner la parole à tous nos concitoyens ? Comment réfléchir à une éthique renouvelée, dans nos actes, dans nos paroles, pour que, responsables associatifs, élus, citoyens et citoyennes engagés, nous permettions à Villejuif de retrouver une vie politique dynamique au service de toutes et de tous ?
Bien loin des polémiques, les Villejuifoises et les Villejuifois qui m’accompagnent osent l’ambition d’un véritable échange sur le fond.
Natalie Gandais est une femme de convictions et c’est donc en toute responsabilité, en toute confiance que j’ai décidé d’être à ses côtés et de la soutenir pour les prochaines échéances municipales des 23 et 30 mars 2014.
Avec Natalie Gandais nous avons des projets, des idées et la volonté de mener une autre politique : POUR VOUS et AVEC VOUS !

Le communiqué de Natalie Gandais :

Mostefa Sofi, militant issue de la société civile, élu en 2008 sur la part socialiste de la liste de Mme Cordillot, me fait l’honneur de rejoindre la liste que je conduis, l’Avenir à Villejuif.
Il est le premier élu de la majorité sortante à nous rejoindre.

Significativement, il y représentait la société civile, le monde associatif. Notre liste est précisément construite avec des associatifs qui avaient pris l’habitude, depuis plus d’un an, de travailler ensemble dans les Ateliers de l’Avenir à Villejuif, présidés par le grand urbaniste Michel Cantal-Dupart et moi-même. C’est avec ces citoyennes et citoyens mobilisés que nous avons construit ensemble un nouveau projet pour Villejuif.

Il est issu aussi du groupe socialiste. Nous avions invité les socialistes villejuifois à participer à cette dynamique créative, et ils y ont effectivement participé sporadiquement. Nous avons regretté, en juin dernier, leur décision de repartir dans la majorité sortante, dont la gestion et les projets ont provoqué un très vif mécontentement dans la population. Aujourd’hui, le PS et le PCF semblent avoir des difficultés à s’accorder sur un nouvel équilibre.

Nous espérons que le choix de Mostefa Sofi - s’inscrire dans la dynamique citoyenne de L’Avenir à Villejuif - sera suivi par beaucoup d’autres socialistes, comme il a déjà rassemblé des adhérents du Modem et d’Europe-Écologie.

Cependant notre liste est d’abord et restera une liste citoyenne, tant les jeux de partis droite-gauche ont perdu de leur sens au niveau national et n’en ont vraiment plus guère au niveau municipal. Qui peut dire en quoi la gestion de M. Hollande ou de Mme Cordillot est « de gauche » ?

Partager

Commentaires

2 Messages

  • Louis Coulond 29 janvier 2014
    11:08

    Comment allez vous faire de la polituqe ensemble alors que M. Mostepha Sofi a voté tous les textes proposant de densifier la ville :
    PLU
    ZAC Aragon
    C’est le grand écart électoraliste !

    repondre message

    • Alain Lipietz 30 janvier 2014
      01:04

      Je crois que c’est le problème de tous les socialistes sortants. Par exemple le PS de Villejuif affiche qu’il présentera une liste (je n’en crois rien, mais sait-on jamais, si le PCF ne lui donne pas assez de postes…), il a déjà distribué deux "4-Pages" exposant à peu près le contraire de tous les textes qu’il a voté pendant 6 ans…
      Mais, bon, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Nous nous réjouissons que Mostefa Sofi ait tiré jusqu’au bout les conséquences de ses interrogations.

      repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article155