L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Thémes > Urbanisme > Ivry-Villejuif : front contre la Sadev

Imprimez !
25 janvier 2014
Alain Lipietz

Ivry-Villejuif : front contre la Sadev

Semaine épuisante : avant le couscous-citoyen quartier Pasteur et l’AG des habitants de la Zac Aragon, un saut à Ivry où nous attendaient EELV et l’association Ivry sans Toi(t), pour nous coordonner face à la Sadev.

La Sadev est ce promoteur-aménageur lié au PCF qui contrôle dorénavant la plus grande partie du terrain non-bâti de Villejuif et d’Ivry, et qui a obtenu des municipalités de ces deux villes la création d’énormes Zones d’Aménagement Concertées, qui lui donnent les mains libres pour exproprier et bétonner, sans souci de la qualité de vie des habitants.

La Chambre régionale des Comptes a pointé les méthodes douteuses par lesquelles elle est parvenue à imposer et contrôler les Zac Campus Grand Parc et Luis Aragon à Villejuif, Ivry-Confluence à Ivry. Nous vous l’avions expliqué dans nos contributions à l’enquête publique sur la Zac Aragon, par exemple ici et .

Il y a quelques mois, une association d’habitants de Ivry –Confluences qui résistent courageusement aux bétonneurs, Ivry sans Toi(t) était venus soutenir les habitants de la Zac Aragon. Il s’agit en quelque sorte de leur rendre leur visite. On met en commun ce que nous savons de la Sadev, les tactiques à promouvoir…

À Ivry, EELV profite d’une scission entre socialistes et communistes. Le PCF a proposé aux écolo un accord qui prévoit une réduction de l’immense Zac Ivry-Confluence, et le relogement sur place des habitants et PME. Bizarre, bizarre ! Des conflits entre le PCF d’Ivry et la Sadev ? Ou alors, il y aurait tellement de « dédits » à indemniser à la Sadev que l’annulation d’une partie de la Zac serait carrément plus profitable à la Sadev et au PCF que de construire des bureaux appelés à rester vides ? C’est un peu notre crainte à Villejuif : des clauses commerciales secrètes, obligeant les contribuables à indemniser la Sadev si, une fois élus, nous modifions le PLU et les Zac que le PCF et le PS de Villejuif ont voté "à l’arrache", à quelques semaines des élections.

Ou tout simplement : la rupture de l’alliance PS-PCF obligerait chacun de ces deux partis « productivistes de gauche » à tenir compte des désirs des électeurs ?

Affaire à suivre.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article153