L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Thémes > Urbanisme > Le rapport d’enquête publique sur le projet de PLU : un « Avis favorable » au (...)

Imprimez !
22 décembre 2013
Alain Lipietz

Le rapport d’enquête publique sur le projet de PLU : un « Avis favorable » au vitriol.

Mobilisés par la campagne électorale et l’enquête publique sur la Zac Aragon, nous n’avons pas eu le temps de commenter le rapport de la commissaire de l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme, Mme Blanchet. Alors voici.

Quoique rendant un « Avis favorable » au PLU (le contraire est rarissime), Mme Blanchet émet de si sévères réserves que les Villejuifois vont pouvoir s’en servir pour leurs combats futurs contre les délires des bétonneurs. Et déjà nous nous en sommes servi dans nos contributions à l’enquête publique contre la ZAC Aragon !

On peut trouver le rapport intégral sur le site de la mairie (171 pages). Mais nous vous donnons ci-dessous, directement, les conclusions en trois pages :

PDF - 756.8 ko

Mme Blanchet souligne d’abord le caractère exceptionnel de la mobilisation des Villejuifois et Villejuifoises. Comme beaucoup d’entre eux étaient venus à l’instigation des associations ayant coopéré au travail préparatoire des Ateliers de L’avenir à Villejuif, nous prenons cette remarque comme un compliment et un encouragement !

Elle admet que l’arrivée des métros Grand Paris justifie une densification de Villejuif, mais s’étonne que l’on prétende construire … avant l’arrivée des métros !

Elle souligne aussi l’inquiétude des habitants face à des projets de densification déraisonnables, au détriment des espaces verts, alors que nous en manquons déjà beaucoup : nous en avons presque moitié moins que ce que demande le Schéma directeur de l’Ile de France ! Elle ironise sur la solution de « végétaliser » les murs et les toits… alors que le PLU propose de détruire des espaces verts existants. C’est l’argument que nous faisons valoir contre la destruction du terrain Mollicone par la ZAC Aragon.

Elle détaille enfin les risques pour la santé que subiraient les habitants des immeubles qui seraient construits le long de l’autoroute du sud (et on pourrait en dire autant pour les futurs habitants des rives de la Nationale 7).

Bref, elle admet un « Avis favorable », mais avec deux réserves-clés.

1°) Pas de construction avant l’arrivée des métros, ou que la mairie n’ait trouvé les moyens de pallier les inconvénients liés à ce décalage. La solution de L’Avenir à Villejuif : un couloir de bus en site propre sur la Nationale 7.

2°) Pas de construction dans la zone de bruits et de pollution de l’Autoroute du Sud.

La première remarque vaut en particulier pour la Zac Aragon. La seconde pour sauver le Terrain des Maraîchers et le Parc des Hautes bruyères de leur urbanisation par Campus Grand Parc.

Ainsi, la mobilisation des habitants dans les enquêtes publiques n’est pas du temps perdu : chaque enquête publique prépare la suivante ! Jusqu’à ce qu’une victoire électorale ou judiciaire mette fin à la folie des bétonneurs.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article117